France : Emmanuel Macron giflé par un homme lors d’un déplacement officiel

Emmanuel Macron giflé lors d'un déplacement dans la Drôme deux interpellations

Macron gifle- DR

A ce titre, les médias français et internationaux et les plateformes de réseaux sociaux ont diffusé un clip vidéo documentant le moment où Macron a été giflé lors de sa visite à une école de la ville de Tine Hermitage. Il s'approche d'un homme avant de lui prendre le bras. "Saint-Denis!" renvoie clairement à la mouvance royaliste.

"Vers 13H15, le président était remonté dans sa voiture après avoir visité un lycée et il est ressorti car des badauds l'appelaient. Il est allé à leur rencontre et c'est là que l'incident s'est produit ".

" En République, il y a la liberté d'expression, de controverse, la liberté de vote, et le pluralisme démocratique qui fait qu'on peut se séparer des gens à qui on donne mandat de manière régulière et qui votent les lois pour vous ", poursuit le chef de l'État.

Deux personnes ont été interpellées par le peloton de surveillance et d'intervention de la gendarmerie (PSIG) de Valence, suite à cette gifle donnée au président. Une enquête, menée par les gendarmes drômois, a été ouverte pour violence sans ITT (incapacité totale de travail, ndlr) sur personne dépositaire de l'autorité publique.

COVID-19: 377 cases reported today
That would mean no more travel restrictions within the province, and outdoor social gatherings with up to 50 people. New outbreaks have been declared at Kelowna General Hospital and Glenwood Seniors Community in Agassiz.


Les réactions de soutien politique n'ont pas tardé à abonder, au sein de l'exécutif mais aussi de l'opposition.

Le Premier ministre Jean Castex a réagi à l'Assemblée Nationale en appelant à "un sursaut républicain". "J'en appelle à un sursaut républicain, nous sommes tous concernés, il en va des fondements de notre démocratie", a-t-il ajouté.

" C'est déplorable, a regretté la ministre Brigitte Bourguignon. Dans un débat, on a le droit à tout, sauf à la violence".

De Xavier Bertrand à Marine le Pen, l'ensemble de la classe politique a aussitôt condamné ce geste.

Trump not liable for 'crude' remarks about accuser: fed lawyers
Honig responded by saying Garland has an opportunity to "try to undo Bill Barr's abuses" and is miscalculating right now. Trump's Justice Department was hardly the first to target reporters in leak investigations.


Cet incident intervient dans un climat politique de plus en plus lourd en France, où se multiplient les saillies verbales et les attaques ad hominem.

Le chef de file de La France insoumise Jean-Luc Mélenchon s'est également exprimé sur Twitter: " Cette fois-ci, vous commencez à comprendre que les violents passent à l'acte?

" La République doit être unie pour combattre toutes les violences".

M. Mélenchon, candidat déclaré à la présidentielle de 2022, a ainsi créé un tollé après des propos à relents conspirationnistes liant terrorisme et élections, laissant penser que les attentats profitaient à des politiques. " Je suis solidaire du président ", a-t-il ajouté.

French President Macron is Slapped During Visit to Small Town
The incident was caught on camera as a bearded man wearing glasses and a face mask slapping the president hard on his left cheek. Le Pen echoed the prime minister's sentiments, tweeting that acts of violence against the president are "unacceptable".


Latest News