La ville d’Izmir frappée par un violent séisme de magnitude 7 — Turquie

VIDÉO | Séisme en Égée au moins 4 morts 120 blessés en Turquie

Un puissant séisme frappe la Turquie et la Grèce

Un puissant séisme de magnitude 7 sur l'échelle de Richter a secoué vendredi l'ouest de la Turquie et provoqué l'effondrement de plusieurs immeubles, ont rapporté l'Institut de géophysique américain (USGS) et les autorités turques.

En Turquie, selon l'agence gouvernementale des situations de catastrophe (AFAD), six personnes sont mortes, dont une par noyade, et 202 ont été blessées.

Une femme secourue dans les décombres est évacuée sur une civière. Quatre personnes ont par ailleurs été blessées. En Grèce, le séisme a provoqué et un mini-tsunami qui a balayé les côtes de l'île de Samos où deux jeunes ont été tués, selon la télévision publique grecque ERT.

Signe de sa puissance, le séisme a provoqué un mini-tsunami à Samos, où des dégâts matériels ont été constatés, selon la télévision publique grecque Ert.

C'est la côte turque, densément peuplée, qui a été la plus durement touchée. Les secouristes sont sur place et espèrent pouvoir rapidement extraire des survivants. Au moins quatre morts et 120 blessés seraient à déplorer en Turquie.

U.S. death toll from Hurricane Zeta rises to six
Zeta was also the most powerful hurricane to hit the USA this late in the season since 1899, The New Orleans Advocate reports . Mississippi Power had 91,000 customers of the 190,000 served without power at peak as Hurricane Zeta zoomed through the state.


Selon les secouristes turcs, les recherches de survivants se poursuivaient dans 17 immeubles écroulés ou gravement endommagés.

Ayant réussi à joindre par téléphone une fillette prise au piège, ils tentaient d'obtenir des indications permettant de la retrouver, tout en la rassurant, selon les images de la TRT. Le gouverneur de la province a précisé que 70 personnes avaient été sorties vivantes des décombres. Smoke a été filmé à plusieurs endroits du centre d'Izmir.

Les mosquées ont ouvert leurs portes pour héberger les sinistrés.

Les télévisions turques montraient les images de nuages de poussière s'élevant dans le ciel pendant que des habitants paniqués se précipitaient dans les rues.

Sur le réseau social, des internautes ont publié d'impressionnantes vidéos sur lesquelles on peut apercevoir des immeubles s'écrouler.

Oculus Quest 2 - Specifications, price, features, and more
We don't have a price of the Oculus Quest 2 at this time, though we are still going through all of the pages that have appeared. We'll have to wait until Wednesday for further details (unless more information leaks) about the pricing and release date.


La secousse a également été ressentie à Istanbul, capitale économique du pays endeuillée il y a 20 ans par un séisme puissant. "Toutes nos institutions ont commencé à se rendre sur les lieux pour entamer les efforts nécessaires", déclare le président Recep Tayyip Erdogan sur Twitter. "Dans ces moments, nos peuples ont besoin de faire front commun indépendamment de nos différences", a écrit Kyriakos Mitsotakis.

Cette promesse d'assistance mutuelle rappelle l'aide que la Grèce avait offerte à la Turquie après un séisme meurtrier en 1999, un geste qui avait permis un réchauffement des relations entre ces deux pays, rappelle l'AFP. Des experts avaient parlé de "diplomatie du séisme".

Au beau milieu d'un bras de fer diplomatico-religieux entre Ankara et Paris, la France, par l'intermédiaire de son ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, a proposé son aide à la Turquie.

La Grèce est située sur d'importantes failles géologiques et les tremblements de terre y sont fréquents surtout en mer, le plus souvent sans faire de victime.

En janvier dernier, un séisme de 6,7 avait fait une quarantaine de morts dans la province d'Elazig (est). Selon des analyses préliminaires, le tremblement de terre semble avoir atteint une magnitude de 7,0 à seulement 10 kilomètres de profondeur, au large, à côté des îles Sporades orientales.

New Zealand rejects legalising cannabis but votes for euthanasia
Proponents had argued the measure would reduce profits for gangs and improve social and legal outcomes for indigenous Maori. John Kleinsman, an ethicist for the New Zealand Catholic Bishops, said the vote put vulnerable people on a unsafe path.


Latest News