"TéléCovid" : il faut que Castex arrête d’essayer de dire des trucs

Image d’archives

Image d’archives.- Dominique Touchart

"Si dans cette période de quinze jours, nous voyons que les indicateurs sanitaires se dégradent beaucoup, que les lits de réanimation se remplissent plus que prévu, nous pourrons prendre des mesures supplémentaires", a expliqué Jean Castex.

C'en est bientôt fini de la première version de StopCovid. Problème: moins d'une centaine d'alertes ont été envoyées alors même que ce coronavirus fait preuve d'une virulence grandissante.

" Nous sommes dans une deuxième vague forte ", a constaté Jean Castex qui " appelle de façon extrêmement claire à ce que nous nous mobilisions toutes et tous pour faire face à cette 2e vague (...) Il ne peut plus y avoir de relâchement ".

Harris Suspends Travel After Staffer Tests COVID-19 Positive
The statement identified the two individuals as "a non-staff flight crew member and Liz Allen ", Harris' communications director. As of midmorning, Harris was still scheduled to participate in two virtual fundraising events Thursday afternoon.


C'est Cédric O. lui-même qui aurait poussé pour relancer l'application.

Enfin, selon Europe 1, StopCovid pourrait devenir "Alerte Covid", un nom que préconisait déjà le Conseil national du numérique en avril.

Cédric O avait aussi insisté sur l'"interconnexion plus grande avec le système des bars et des restaurants" dans l'application britannique.

'Blackpink: Light Up the Sky' review by Glowing Young Superstars
Jennie reflects on the members' relationship: "We've been together since we were teenagers to now, when we are in our 20s. She says of having a camera crew constantly around: "At first, it was a little awkward and we weren't fully comfortable.


Après les restaurateurs, qui s'étaient mobilisés contre la fermeture de leurs établissements, les forains ont à leur tour protesté lundi contre les restrictions sanitaires en menant des opérations escargots dans toute la France, tandis que des dizaines de VTC ont bloqué des voies de circulation près de Bercy pour réclamer plus d'aides.

Une nouvelle société doit remplacer fin octobre le français CapGemini qui travaillait jusqu'alors gratuitement comme chef de projet. A titre de comparaison, les applications en Allemagne et au Royaume-Uni ont été téléchargées respectivement 18 et 16 millions de fois.

Cette hypothèse est automatiquement exclue, sachant que StopCovid a décidé de protéger au maximum les données de ses utilisateurs et de ne pas utiliser leur géolocalisation en aucun cas. Ainsi, les utilisateurs pourraient être avertis d'une éventuelle contamination après cinq minutes de contact avec un individu déclaré positif, et pas plus de quinze minutes.

Apple prend une décision hypocrite pour tous ses iPhone
Dans les zones couvertes, les utilisateurs constatent la différence sur le téléchargement des contenus, plus rapide. Cette mesure s'applique également pour les anciens modèles comme l'iPhone SE, l'iPhone XR ou l'iPhone 11.


L'application "Coronalert", qui vise à endiguer la propagation du coronavirus, a été téléchargée plus de 970.000 fois depuis son lancement le mercredi 30 septembre, a indiqué lundi l'un des développeurs de l'application, le professeur Bart Preneel (KU Leuven), à Belga.Téléchargeable via iOS ou Android, l'application "Coronalert" fonctionne avec des écrans verts et rouges. Il sera désigné par appel d'offres et le plafond mensuel des dépenses liées à la candidature sera relevé de 100000 euros aujourd'hui à "probablement autour de 200 000 euros " dit Cédric O.

Latest News