Décès de Ruth Bader Ginsburg : bataille en vue entre Biden et Trump

Donald Trump devancé par Joe Biden dans les sondages nationaux met régulièrement en doute la légitimité de l'élection du 3 novembre affirmant sans preuve que le vote par voie postale allait donner lieu à une fraude et

"Une femme d'exception s'en est allée" : l'hommage d'Emmanuel Macron à Ruth Bader Ginsburg

Ruth Bader Ginsburg a mené toute sa vie un combat universel pour la justice, l'égalité entre les femmes et les hommes et le respect des droits fondamentaux.

En lice pour sa réélection, le président a promis qu'il nommerait rapidement "une femme très talentueuse" pour remplacer la juge Ruth Bader Ginsburg, une icône féministe et progressiste décédée vendredi à 87 ans des suites d'un cancer.

Eugénie Le Sommer devient la meilleure buteuse de l'histoire des Bleues
A la 14e minute, elle inscrivait déjà sa première réalisation de la soirée sur un coup franc direct. Mais "je continue d'avancer", s'est empressée d'ajouter cette inconditionnelle de la sélection.


"Nos droits à la reproduction et à la contraception sont en jeu, notre droit du travail est en jeu, notre droit à la couverture maladie, la protection des syndicats, le climat, tout ça est menacé si l'on laisse les républicains nommer dans l'urgence quelqu'un à la place de Ruth Bader Ginsburg". Paul Gasnier dresse son portrait avant de retrouver Laure Geisswiller depuis Washington, où les hommages se poursuivent de jour comme de nuit.

Sa disparition devient donc un enjeu politique qui peut soit servir les intérêts de Donald Trump, soit contribuer à sa perte.

Deuxième victoire consécutive pour Fabio Quartararo — MotoGP
Le pilote est même entré dans l'histoire, puisqu'il est le premier tricolore à remporter deux courses dans la catégorie reine. Valentino Rossi a montré que, tout quadragénaire qu'il est, il est encore capable de se battre pour les premières places.


Les juges Amy Coney Barrett, Barbara Lagoa et Allison Jones Rushing figureraient sur la liste des candidates sélectionnées par le président. L'enjeu de ce vote est donc de solidement ancrer, ou non, la Cour suprême dans le camp conservateur pour des décennies. Ce lundi, le président des Etats-Unis a martelé sur Fox News que "le vote final (du Sénat) devra se tenir avant l'élection", avant de promettre qu'il annoncerait le nom de sa candidate "vendredi ou samedi". "De fait, le remplacement ne devrait pas avoir lieu avant que nous ayons un nouveau président", avait déclaré le chef républicain du Sénat à l'époque.

Sur un ton grave, Joe Biden s'est adressé directement à la poignée de sénateurs républicains, qui "savent au fond d'eux-mêmes ce qui est bon pour leur pays".

Arctic summer sea ice second lowest on record: USA researchers
Researchers have discovered that Arctic sea ice has melted, leaving the second lowest level on record in 42 years. This ocean heat build-up then delays the autumn freeze, resulting in a pattern of less ice.


Actuellement, le Sénat est dominé par les républicains, qui comptent 53 sièges sur 100. Ce à quoi nous prépare depuis plusieurs mois le président sortant en cas de défaite, à force de répéter que le vote par correspondance va "truquer " le scrutin. "Par conséquent, j'ai l'intention de suivre la Constitution et les précédents lors de l'examen du candidat à la présidence."révélé dans un communiqué". Ils doivent ensuite être confirmés par le Sénat, au terme d'un vote en séance plénière qui doit recueillir au moins 50 voix favorables. Un autre modéré, Cory Gardner, avait fait de même la veille. Rappelons de M. Trump organise régulièrement des événements qui font fi des règles sanitaires en période de pandémie, tandis que les démocrates se font plus prudents.

Latest News