La Chine minimise le risque d'une nouvelle pandémie de grippe porcine

Van Gucht Le virus G4 H1N1 est un candidat sérieux pour une future pandémie

La Chine minimise le risque d'une nouvelle pandémie de grippe porcine

"Cela souligne également que nous ne pouvons pas baisser la garde contre la grippe et que nous devons être vigilants et continuer la surveillance, même dans la pandémie de coronavirus", a-t-il ajouté.

À partir de ces virus, les chercheurs ont ensuite réalisé des expériences en laboratoires sur des furets, dont les symptômes grippaux sont très semblables à ceux des humains.

As Israel's friend, I urge you not to annex: PM Boris Johnson
However, Benny Gantz, alternate prime minister in the coalition, is known to be less than enthusiastic about the plan. Palestinians say the blueprint would make the state they seek in the West Bank, Gaza and East Jerusalem unviable.


Une nouvelle sorte de grippe porcine apparue en Chine est devenue plus contagieuse pour l'homme et doit être surveillée de près dans l'hypothèse où elle deviendrait un éventuel virus à risque pandémique, selon une étude réalisée par des chercheurs chinois et publiée dans une revue scientifique américaine. Et s'inquiètent d'une nouvelle famille de virus, descendant génétiquement de la grippe porcine H1N1 qui provoque entre 100.000 et 400.000 décès en 2009 et 2010.

Les auteurs de cette étude sont des scientifiques issus d'universités chinoises et du Centre de prévention et de lutte contre les maladies chinois.

Disney recrute Margot Robbie — Pirates des Caraïbes
Le long métrage se déroulera en effet dans l'univers de Pirate des Caraïbes mais ne reprendra en aucun cas l'histoire précédente. Et ils ne sont tout simplement pas d'accord que cette version porte le même nom que leur franchise favorite.


Entre 2011 et 2018, les chercheurs ont réalisé 30 000 prélèvements nasaux sur des porcs dans les abattoirs de 10 provinces chinoises et dans un hôpital vétérinaire, permettant d'isoler 179 virus de grippe porcine. Ils ont de la fièvre, toussent et éternuent. Et selon des tests sanguins capables de rechercher la présence d'anticorps à ce virus, 4.4% de la population générale chinoise semble également contaminée.

Selon Steven van Gucht, le virus G4 H1N1 est à prendre en considération car il est présent depuis 2016 dans les élevages de porcs chinois et parce que les virus de la grippe saisonnière déjà en circulation ou les vaccins antigrippaux utilisés n'offrent que peu de protection croisée chez l'homme.

Iran: Gas explosion at clinic in Tehran kills 19 people
The incident follows an explosion last week near a military site on the outskirts of Tehran that officials blamed on a gas tank. State TV said there could be more explosions because there were a number of oxygen tanks remaining in the medical center.


C'est une découverte dont on se serait bien passé. C'est donc aujourd'hui leur crainte. "Ces travaux sont un rappel salutaire que nous courons constamment le risque de l'émergence de pathogènes zoonotiques, et que des animaux d'élevage, avec qui les humains sont plus en contact qu'avec des animaux sauvages, soient la source de virus pandémiques importants", commente James Wood, chef du département de médecine vétérinaire à l'Université de Cambridge.

Latest News