Propos polémiques : Camélia Jordana veut débattre avec Chistophe Castaner

On n'est pas couché (France 2) : Camélia Jordana insultée sur Twitter après ses propos sur les violences policières !

Violences policières: pour la chanteuse Camélia Jordana, des hommes et des femmes qui vont travailler tous les matins en banlieue "se font massacrer pour nulle autre raison que leur couleur de peau. C'est un fait" (Vidéo)

Invitée d'"On n'est pas couché" sur France 2, Camélia Jordana a créé une polémique en dénonçant les violences policières.

" Quand j'ai les cheveux frisés, je ne me sens pas en sécurité face à un flic en France".

Camélia Jordana a dénoncé samedi soir dans l'émission On n'est pas couché sur France 2 l'attitude des forces de l'ordre à l'égard "des hommes et des femmes qui vont travailler tous les matins en banlieue", "qui se font massacrer pour nulle autre raison que leur couleur de peau". Interviewée par l'écrivain et chroniqueur de l'émission Philippe Besson, la chanteuse poursuit: "Je ne parle pas des manifestants, je parle des hommes et des femmes qui vont travailler tous les matins en banlieue et qui se font massacrer pour nulle autre raison que leur couleur de peau".

Thousands protest Chinese security law as unrest returns to Hong Kong
At the legislature, protesting pro-democracy lawmakers are dragged from the chamber by security amid scuffles between rival camps. A previous effort to pass such legislation in Hong Kong's own legislature ended after huge street protests in 2003.


Dans un autre message, Camélia Jordana assure qu'elle ne reviendra pas sur ce qui s'est passé samedi mais qu'elle est disposée à en débattre sur un plateau avec le ministre de l'Intérieur.

Par ailleurs, le syndicat de police Alliance a annoncé saisir le procureur de la République face aux propos de la chanteuse, qualifiés d'"accusations inadmissibles envers les policiers".

Depuis, sa sortie ne manque pas de diviser l'opinion publique, et est même arrivée jusqu'aux oreilles de Christophe Castaner, le ministre de l'Intérieur, qui est venu sèchement la réfuter via un tweet.

A Strasbourg, un match de foot inter-quartiers réunit 400 personnes
La police municipale a été alertée - tardivement - par des riverains et des fonctionnaires ont été envoyés sur place. Personne n'a été verbalisé, selon le quotidien régional les Dernières nouvelles d'Alsace .


La chanteuse a rétorqué à Castaner en lui proposant un débat en direct sur un plateau télé "de son choix". Ce mot clé lancé suite aux déclarations de la chanteuse et actrice Camélia Jordana, sur les violences policières, a déjà été utilisé plus de 40 000 fois sur Twitter.

Pourtant, comme le rappelle sur Twitter David Perrotin, journaliste à Loopsider et Mediapart, la lutte contre les violences policières faisait partie des promesses de campagne d'Emmanuel Macron lors de la présidentielle de 2017. "Je serai en revanche honorée de débattre en direct avec lui sur le plateau de son choix", a-t-elle écrit dans la nuit de dimanche à lundi.

"Je suis très attaché au débat public (.) donc je n'entends pas poursuivre ces propos". "Par contre la liberté du débat public ne permet pas de dire tout et n'importe quoi", a-t-il ajouté. J'ai souhaité dénoncer ces propos.

Eid-el-Fitr: APC chieftain seeks prayers against coronavirus
It is traditionally celebrated with mosque prayers, family feasts and shopping for new clothes, gifts and sweet treats. The UAE Moon-sighting Committee has announced that Sunday May 24 will mark the beginning of Eid Al Fitr in the UAE.


Un avis très tranché que semblent comprendre les chroniqueurs de C que du kif, choqués par les violences des propos. "Il n'est pas question de laisser salir l'honneur de la République", a complété Christophe Castaner.

Latest News