Les entreprises assumeront 15% du coût dès le 1er juin — Chômage partiel

Le dispositif de chômage partiel va voir son fonctionnement modifié le 1er juin

Le dispositif de chômage partiel va voir son fonctionnement modifié le 1er juin. Pixabay

Il précise que l'indemnité versée au salarié restera inchangée, autour de 70% de sa rémunération brute, soit environ 84% du salaire net. "Les salariés eux ne perdront rien, c'est les employeurs qui vont devoir payer un peu plus", avait promis ce matin Bruno Le Maire, ministre du Travail.

Les entreprises assumeront 15% des indemnités de chômage partiel versées aux salariées à compter du 1er juin, a annoncé ce lundi le ministère du Travail dans un communiqué.

Sassoon doctors pull off Pune’s first nCoV plasma therapy recovery
In the U.S. , many hospitals require patients test negative for the virus twice to be considered recovered from COVID-19. However, experts note that there are exceptions when the virus can be risky for longer than 11 days.


Les secteurs "faisant l'objet de restrictions législatives ou réglementaires particulières en raison de la crise sanitaire", comme le tourisme, la culture ou la restauration, continueront à bénéficier d'une prise en charge à 100%. La prise en charge du chômage partiel a été élargi comme jamais: l'indemnité que l'entreprise versait au salarié pendant les heures non travaillées était remboursée à 100% par l'Etat et l'Unedic.

Dans ce but, il avait adopté "le régime le plus protecteur d'Europe" selon la ministre du Travail Muriel Pénicaud, avec cette prise en charge intégrale et élargie à quasiment toutes les catégories de salariés, ce qui avait été salué par patronat et syndicats.

Bollywood actor Kiran Kumar tests positive for COVID-19
Veteran Bollywood actor Kiran Kumar has been diagnosed with coronavirus, according to reports published by the Indian media. I'm alone and reliving my boarding school days, putting my own bed and washing my own clothes (laughs)".


Le Medef s'oppose à la décision du gouvernement de réduire progressivement à partir de juin ce dispositif de soutien au chômage partiel qui a permis d'éviter une explosion du chômage en France, dont l'économie a été frappée de plein fouet par le coronavirus. Selon une enquête réalisée auprès de représentants de salariés par le cabinet Technologia, "24% des employés en chômage partiel total auraient été amenés à poursuivre leur activité à la demande de l'employeur".

En revanche, les entreprises qui useraient encore de ce dispositif au 1er juin devront participer financièrement davantage.

Donald Trump draws blank when asked for positive Joe Biden attribute
Later in the conversation, Biden suggested that it was obvious if it was good to vote for him or for Trump. Charlamagne Tha God later said on CNN: "A black woman running mate is necessary, especially after today".


Latest News