Renault envisage la fin de la production automobile à Flins (afp)

RENAULT

Renault envisage de fermer trois sites en France Les Echos | Crédits

Attendue le 28 mai prochain, l'annonce de cette restructuration s'inscrit dans le cadre d'un vaste plan d'économie visant à permettre au constructeur d'économiser 2 milliards d'euros en coûts fixes d'ici à 2022.

En réaction à ces révélations, Philippe Martinez, le secrétaire général de la CGT, a jugé ce 20 mai "impensable" que la direction de Renault veuille fermer quatre sites en France, alors que le gouvernement "veut réindustrialiser le pays". La première usine produit l'Alpine A110 et la seconde les Renault Zoé et Nissan Micra. Le site produisait aussi jusqu'à l'an dernier l'ancienne version de la Renault Clio, désormais entièrement délocalisée en Turquie.

L'arrêt de l'activité provoquée par la pandémie n'a fait qu'aggraver la situation. Tandis que l'Etat garantit un prêt de 5 milliards d'euros à Renault, à la seule condition de ne pas verser de dividende aux actionnaires, voilà le constructeur automobile français qui envisage concomitamment de fermer plusieurs petites usines dans l'Hexagone. Le constructeur a vu début avril sa notation financière abaissée au rang d'investissement spéculatif par Standard and Poor's. Ce prêt, approuvé par l'Union européenne, devait être signé rapidement. En d'autres termes, pour l'heure, l'octroi de cette garantie bancaire par l'Etat à Renault n'est en rien conditionné à la non-suppression de postes!

Mais dès le mois de février, la direction avait évoqué la possibilité de fermer des sites en France et à l'étranger lors de la présentation des résultats annuels en lâchant: "Nous n'avons aucun tabou et nous n'excluons rien".

Serge Aurier au cœur d’une nouvelle polémique — Coronavirus
Le défenseur soupçonné d'avoir une nouvelle fois violé les règles de confinement. Cette nouvelle polémique met à mal l'image du club. Serge Aurier vit une période animée.


Renault, avec ses alliés Nissan et Mitsubishi, doit annoncer un plan stratégique pour l'alliance franco-japonaise le 27 mai qui prévoit un accroissement des synergies.

Renault doit présenter les grandes lignes de son vaste plan d'économies le 29 mai prochain.

Contactées par l'AFP, la CFDT et la CGT du groupe au losange ont indiqué n'avoir "pas d'informations précises" sur ce plan.

Le syndicat CFE-CGC du groupe Renault, première organisation représentative au sein du constructeur automobile, a souligné dans un communiqué les "inquiétudes" des salariés, même si elle a dit "privilégie (r) le dialogue social face aux rumeurs". Au total, ce sont plus de 3600 emplois qui seraient directement menacés.

Coronavirus: Trump gives World Health Organization ultimatum over Covid-19 handling
The responses: The WHO said in a statement that it was "considering the contents" of Trump's letter . On Tuesday the foreign ministry said Mr Trump was trying to mislead the public and smear China.


" Il y a des discussions". La cadence de production avait été réduite à 7 véhicules par jour en début d'année.

En ce qui concerne Flins, une fermeture ne serait pas envisagée mais l'arrêt de la production automobile pourrait être décidé en vue de consacrer le site à une autre activité, si l'on en croit une source proche du dossier.

L'usine de Choisy-le-Roi (Val-de-Marne) emploie 263 personnes dans la réparation de moteurs et boîtes de vitesses utilisés comme pièces de réemploi.

Enfin, la fonderie de Bretagne à Caudan (Morbihan), produit des pièces en fonte pour moteurs, châssis et boîtes de vitesse, avec 385 salariés.

12 new cases of Covid-19 diagnosed in Kildare
A further four more people have sadly died with Covid-19 in Ireland, the Department of Health has confirmed. There has now been a total of 24,251 confirmed cases of Covid-19 in Ireland.


Latest News