Les premiers essais cliniques d'un vaccin sont en cours — Coronavirus

AFP  J. Barlow

AFP J. Barlow

La course mondiale pour trouver un vaccin contre le coronavirus est largement entamée. Le Président américain Donald Trump aurait même tenté de racheter le laboratoire selon le journal Die Welt. Toutefois, pour déterminer s'il est efficace et sécurisé, les participants devront encore passer par différentes phases.

Cette information est stockée dans une substance appelée "ARN messager" qui transporte le code génétique de l'ADN aux cellules. Le vaccin ne devrait pas avoir de conséquences sur la santé dans la mesure où ils ne sont pas porteurs du Covid-19. La thérapie actuellement en développement pourrait être parmi les premiers traitements approuvés pour l'agent pathogène mortel.

Selon les données de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), 160 mille personnes ont été infectées par le nouveau type de coronavirus apparu dans la ville de Wuhan en Chine. Ces derniers ne risquent donc pas l'infection. "L'antiviral ajouterait au virus des mutations non désirées qui pourraient le détruire".

BC declares public health emergency
The moves are part of sweeping powers that allow the Provincial Health Officer to enforce measures without the need of lawmakers. Dix estimated thousands of surgeries will be cancelled to free up "hundreds and hundreds and hundreds" of hospital beds.


De son côté, l'entreprise Regeneron essaie d'isoler les anticorps capables de lutter contre le virus, puis de les administrer par intraveineuse, pour apporter une immunité temporaire.

L'entreprise a génétiquement modifié des souris afin qu'elles aient un système immunitaire semblable à celui de l'homme.

"On fait faire une protéine du virus au corps humain".

La moitié des patients en réanimation ont moins de 60 ans — Coronavirus
"La collecte du sang doit se poursuivre, c'est vital tous les jours pour de nombreux patients", a-t-il déclaré. Lors des dernières 24 heures, l'épidémie de Covid-19 a fait 89 nouveaux décès.


Les essais cliniques de chloroquine, un anti-paludique, menés à Marseille pour soigner les malades atteints du Covid-19 sont "prometteurs" et vont être étendus, a indiqué ce mardi le gouvernement français. Elle consiste à combiner l'ADN du virus avec l'ADN d'un virus inoffensif, pour créer une nouvelle entité cellulaire capable de provoquer une réponse immunitaire. Cette solution a un avantage énorme: les antigènes créés par cette opération peuvent ensuite être reproduits à très grande échelle.

Cette technologie est déjà à la base du vaccin de Sanofi contre la grippe. Et elle est devenue, lundi soir, à Seattle la première personne de l'histoire à tester un vaccin potentiel contre le COVID-19. Au total, 45 patients (des adultes en bonne santé) seront inscrits à l'étude et les participants seront suivis pendant 12 mois après la deuxième vaccination, la deuxième dose étant injectée 28 jours après la première.

Procédure accélérée. "C'est le premier vaccin qui est testé contre le coronavirus dans le monde".

Amanda Bynes Pregnant With First Child
Amanda was reportedly seen visiting a gynaecology clinic with a female friend, yet her on/off fiance was not seen with her. Amanda , who graduated from the Fashion Institute of Design & Merchandising in June 2019, had a relapse months later.


"Nous avons l'intention de livrer un million de doses d'ici la fin de l'année grâce à nos ressources et nos capacités existantes". "C'est une opportunité incroyable pour moi de faire quelque chose", a déclaré Jennifer Haller, 43 ans, de Seattle.

Latest News