L'éviction d'Isabelle Kocher entérinée, une direction intérimaire nommée — Engie

Le conseil d'Engie vote contre la reconduction de Kocher comme DG

Le sort d'Isabelle Kocher scellé demain

Un conseil d'administration du géant de l'énergie Engie se réunit jeudi pour décider du sort de son emblématique directrice générale Isabelle Kocher.

" Le conseil a décidé d'engager une nouvelle étape de la transformation et d'approfondir la stratégie engagée pour faire d'Engie un leader de la transition énergétique et climatique", ajoute l'entreprise dans son communiqué". La décision sera prise " uniquement et exclusivement au regard de (...) critères économiques", a assuré mardi le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire.

Des sources internes à Engie et des observateurs du groupe indiquent que l'Etat, qui peut se désengager du capital depuis le vote de la loi Pacte, reproche à Isabelle Kocher de s'être entourée d'une équipe dirigeante manquant d'envergure et d'avoir informé trop tardivement le conseil de certaines décisions et orientations stratégiques.

Chinese Doctor, 34, Who Tried to Warn Others About Coronavirus Has Died
German sportswear company Adidas said it was temporarily shutting a "considerable" number of its stores in China. Again, an ominous difference, as the total number of cured cases according to official data for the day was 300.


"Le débat sur le démantèlement du groupe n'a pas lieu d'être".

L'intronisation au conseil d'administration d'Engie de celui qui était alors président du groupe de chimie belge Solvay avait dans la foulée été validée à 98,56%.

Un nouveau chapitre s'ouvre dans l'histoire d'Engie.

Thauvin n'est pas blessé au talon
Une blessure assez grave, qui aurait expliqué en partie les éternels reports de retour à la compétition pour l'attaquant olympien. Nous, on doit accélérer et lui (le chirurgien) ne veut pas accélérer. "C'est une défaite pour moi mais aussi pour le chirurgien".


La gouvernance d'Engie est devenue ces derniers mois un sujet politiquement sensible pour le gouvernement, en particulier parce qu'Isabelle Kocher était la seule femme à la tête d'une entreprise du CAC 40. Emmanuel Macron et Bruno Le Maire, qui voient que les résultats sont en baisse, pourraient donc voter contre Isabelle Kocher.

Si Isabelle Kocher n'a pas hésité à prendre l'opinion à témoin pour tenter de conserver ses fonctions, Jean-Pierre Clamadieu se fait beaucoup plus discret, même s'il ne boude pas les rendez-vous " off " avec la presse spécialisée. Le groupe doit simplifier son organisation, clarifier ses options stratégiques, et conforter son modèle de croissance dans le domaine des énergies renouvelables et des solutions clients. "Il doit également répondre à deux enjeux essentiels que sont la place du nucléaire dans le mix énergétique de la Belgique et celle du gaz dans le mix énergétique français", indique Engie. Objectif: faire de l'ancien groupe gazier un géant de la transition énergétique en se développant dans l'électricité d'origine renouvelable, les services énergétiques ou les "villes intelligentes". S'appuyant sur une dépréciation d'actifs de 14,9 milliards d'euros en 2014 dans les énergies thermiques, la dirigeante va mener à bien un programme de cession d'actifs de 15 milliards d'euros visant à sortir principalement du charbon. Mais les relations entre Isabelle Kocher et Jean-Pierre Clamadieu, président du conseil d'administration, se sont dégradées à un tel point ces dernières semaines que le groupe a décidé d'accélérer sa décision.

Alors que des rumeurs sur son éviction potentielle ont commencé à circuler fin 2019, des salariés du groupe ont publiquement pris position en faveur de son maintien et, plus récemment, des personnalités du monde politique et des affaires lui ont apporté leur soutien - dont Anne Hidalgo, Xavier Bertrand ou encore Cédric Villani et Aurore Bergé -, ce que la présidence d'Engie et l'Etat auraient très mal perçu. Gérard Mestrallet d'abord qui l'avait amenée à la direction de l'entreprise mais souhaitait continuer à influencer la stratégie, et Jean-Pierre Clamadieu ensuite, l'actuel président du Conseil avec qui Isabelle Kocher était en conflit de plus en plus ouvert.

International : Barça : Messi répond fermement à Abidal
Cependant, les relations ne sont pas toujours au beau fixe comme en atteste cette sortie musclée de Lionel Messi sur Instagram. Nous l'assumons parce que c'était une décision du club.


Latest News