Le lanceur d'alerte se réjouit des sanctions contre la Russie — Dopage

Grigory Rodchenkov

Grigory Rodchenkov

La Russie ne verra pas sa bannière flotter aux Jeux olympiques avant 2024, à Paris.

L'AMA a mis lundi la Russie au ban de la communauté sportive mondiale en l'excluant des Jeux olympiques pour quatre ans et de la Coupe du monde 2022 de football au Qatar, pour punir Moscou d'avoir récidivé dans la tricherie en falsifiant des données de contrôles. Le pays des tsars ne verra donc pas les Jeux Olympiques d'été à Tokyo en 2020, ni les JO d'hiver 2022 à Pékin.

Republican ally of Trump says Rudy Giuliani's trip to Ukraine is 'weird'
Giuliani was at the center of those efforts, conducting shadow diplomacy throughout the spring and summer. Biden and the 2016 USA election.


Les sanctions de l'AMA ne concernent pas le championnat de football Euro 2020 pour lequel la Russie est qualifiée et accueillera des matches à Saint-Pétersbourg, ni la finale de la Champions's League en 2021 qui se déroulera dans la même ville. Cette décision sanctionne la falsification des données de contrôles remises à l'agence, a déclaré James Fitzgerald, un porte-parole de l'AMA, à l'issue du comité exécutif réuni à Lausanne. Ces falsifications ont notamment été constatées en décembre 2018 et en janvier 2019.

Selon les décisions de l'AMA lundi, des sportifs russes pourront être admis sous drapeau neutre s'ils peuvent notamment " démontrer qu'ils ne sont pas impliqués dans les programmes de dopage ".

" Il faut prendre les 3 points " face au PSG — Ambroise Oyongo
L'actuel 6ème de Ligue 1 n'est qu'à 2 unités du podium et le club héraultais se montre très ambitieux. Pour rappel, Ambroise Oyongo vient de prolonger son contrat avec le club héraultais.


"La liste complète des recommandations (de sanctions du Comité de révision de la conformité) a été approuvée à l'unanimité" des douze membres du comité exécutif, a déclaré aux médias un porte-parole de l'AMA. À moins d'avoir été impliqué dans un cas de dopage, ils pourront participer aux compétitions sous drapeau neutre. Outre l'interdiction pour ses sportifs de participer sous le drapeau national, les sanctions décidées par l'AMA lundi interdisent à la Russie d'organiser des événements sportifs et à des représentants de son gouvernement de se rendre sur le théâtre d'"événements majeurs".

La remise de données incriminée dans cette nouvelle affaire était justement censée constituer un geste de transparence de la Russie, exigé par l'AMA.

Mercato : Villas-Boas révèle ses priorités pour janvier
N'hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone "Ajouter un commentaire". Entre Villas-Boas et Zubizarreta, ça fonctionne.


L'agence mondiale antidopage n'a pas tremblé. Cette décision est la plus importante et la plus lourde jamais prononcée par l'agence. La sélection russe a 21 jours pour faire appel, et espérer un appel de la FIFA ou de RUSADA (l'agence anti-dopage russe).

Latest News