Des ultras des Girondins de Bordeaux stoppent la rencontre face à Nîmes

Copie de compo.png

Des ultras des Girondins de Bordeaux stoppent la rencontre face à Nîmes

Une banderole, une interruption de match et une réponse catégorique. Une politique qui déplaît aux Ultramarines qui n'hésitent pas à demander son départ comme ce fut le cas mardi soir pendant le match contre Nîmes. Un match remporté haut la main par les Bordelais qui se sont imposés 6-0. Des cris "Longuépée démission" ont retenti dans les tribunes du Matmut Altantique, en référence au président délégué Frédéric Longuépée, ciblé depuis plusieurs jours par une partie des supporters. "Notre liberté n'est pas négociable", ont tweeté dans le même temps les Ultramarines, le principal groupe de supporters des Girondins.

Dozens of swastikas scrawled on tombs at Jewish cemetery
The number "14" became additionally ancient, a reference to a fashioned white supremacist slogan, in response to the BBC. Referring to the Italian mafia's traditional code against informers, Dahan continued: " Omerta has no place in Alsace".


Ces derniers en conflit avec le club, s'étaient vu interdire de sortir leur banderole explicite à l'encontre de de King Street (actionnaire majoritaire du club), de Antony Thiodet, en charge du marketing, et de Frédéric Longuépée.

Surging London economy added 5,500 new jobs last month: Statistics Canada
But job growth is expected to decline when unemployment is a record lows and available employees become scarce. Overall, sales remain almost a percentage below 2018 levels and 11 per cent below long-term averages.


Après 15 minutes, les supporters sont revenus dans le virage, sous les applaudissements et la partie a repris. C'est inacceptable, ce n'est pas du tout l'image que l'on souhaite donner du foot à Bordeaux et partout en France. Je n'en ai jamais eu l'intention. "Bordeaux est un club passionnant avec des ambitions et des valeurs que je défendrai longtemps", a indiqué Longuépée. Un message qui ne semble pas avoir calmé les Ultramarines qui ont jugé cette prise de parole présidentielle "insultante, hautaine et mensongère".

Uber releases safety report revealing 5,981 reports of sexual assault
Since 2017 the company has tripled the size of its safety team, and has added a new "In-App Emergency Button" safety feature. For instance, Thomson Reuters Foundation 2018 survey says India is the most risky country for sexual violence against women.


Latest News