Vienne : un essai clinique illégal sur 350 malades interdit

Le professeur Henri Joyeux dans une nouvelle polémique

Le professeur Henri Joyeux dans une nouvelle polémique. ARCHIVE

L'essai clinique illégal sur au moins 350 malades de Parkinson et Alzheimer interdit jeudi est un "vrai scandale", s'est insurgée vendredi la ministre de la Santé, Agnès Buzyn.

Interrogée par La Croix, l'abbesse, sœur Mireille, dit " tomber des nues " devant l'information sur les essais cliniques illégaux qui auraient été menés dans son monastère.

"Federer-Zverev, ça peut fonctionner" — Tennis
Finalement, en double, Roger Federer et Alexander Zverev ont jumelé leurs efforts pour vaincre Shapovalov et Sock 6-3, 7-5. L'Europe avait remporté les deux premières éditions, dont la dernière en 2018 à Chicago (États-Unis) 13-8.


C'est le professeur Philippe Damier qui, il y a cinq mois, avait lancé l'alerte après avoir entendu parler des pratiques douteuses d'Henri Joyeux et de Jean-Bernard Fourtillan, connus notamment pour leurs positions anti-vaccins.

L'expérimentation, menée dans une abbaye près de Poitiers, consistait à appliquer aux patients des patchs contenant deux molécules aux "effets inconnus" selon l'ANSM, appelées valentonine et 6-méthoxy-harmalan. L'ANSM avait convoqué le 19 juin dernier Jean-Bernard Fourtillan "afin de fournir des explications sur la mise en œuvre de cette recherche", mais celui-ci l'avait contestée et avait précisé "qu'un dossier de données précliniques [était] en cours de préparation afin de déposer, d'ici la fin de l'année 2019, une demande d'autorisation de cette recherche".

Walmart will quit selling e-cigarettes as vape-related illnesses pile up
A thickening agent, vitamin E acetate, has been detected in a number of the samples analyzed. "We can't allow people to get sick". The move came after the US Food and Drug Administration called out the company for illegally selling tobacco products to minors.


Un mail envoyé à une patiente par le Fonds Josefa, qu'Europe 1 a pu consulter, montre que la structure comptait ardemment sur la générosité des patients, leur demandant un don de "1000 euros", voire "supérieur à 1000 euros" pour les "personnes les plus aisés". "Un risque pour la santé des participants ne peut être exclu ". "Le président du Fonds Josefa, Jean-Bernard Fourtillan, a découvert une hormone qui peut être utile pour les patients". Contesté dans la communauté, ce cancérologue leur a administré deux molécules censées traiter les troubles neurologiques. Des prises de sang étaient réalisées sur les participants, notamment au sein d'une abbaye près de Poitiers. Selon l'Agence du médicament, ces molécules sont proches de la mélatonine, hormone fréquemment utilisée pour mieux dormir.

La justice a-t-elle été saisie? Le Pr Fourtillan estime par ailleurs que lorsque la communauté scientifique internationale voudra bien reconnaître cette avancé majeure elle sera dans l'obligation de "reconnaître l'Œuvre de Dieu [qui] en nous expliquant très précisément cette partie charnière du mystère de la Vie (...) vient nous préciser non seulement comment fonctionne notre organisme, mais aussi, et surtout, comment prévenir et guérir les dysfonctionnements du système Veille-Sommeil à l'origine des si nombreuses et fréquentes affections neurologiques ". "Il y aura des sanctions et des poursuites", a réagi la ministre de la Santé Agnès Buzyn sur France Inter jeudi, dénonçant "une faute lourde".

Meghan Markle and Prince Harry Attended Misha Nonoo's Wedding
However, Meghan wasn't the only high-profile wedding guest who opted for a black ensemble for the fashion designer's wedding. The Duchess styled her hair in a chic bun and wore a pair of statement gold lead earrings with her stylish designer frock.


Outre l'interdiction, qui relève d'une décision de police sanitaire, "l'ANSM a également saisi la justice", a-t-elle indiqué dans un communiqué. Mener un essai clinique sans autorisation est passible de 15 000 euros d'amende et d'un an de prison, selon Bernard Celli, sans compter les éventuelles peines du Code pénal.

Latest News