Trump affirme qu'il "n'empêcherait pas" le patron de la Fed de démissionner

Donald Trump perd encore patience avec La Fed et Jerome Powell qui n'a « aucun doigté »

Marché: début de séance favorable en Europe

Depuis la baisse du taux directeur d'un quart de point fin juillet - la première depuis 2008 -, la situation a été agitée, a convenu dans son discours Jerome Powell.

Le président Donald Trump pour sa part n'a cessé de critiquer la Fed et Jerôme Powell, qu'il a pourtant choisi pour la diriger. Il n'a pas précisé comment il comptait imposer cela.

Car l'activité américaine montre des signes mitigés mêlant une solide consommation à un secteur manufacturier morose et des investissements d'entreprises décevants et frileux face aux tensions commerciales.

Les marchés financiers anticipent pour l'instant une poursuite de l'assouplissement monétaire à l'issue de chacune des trois dernières réunions de politique monétaire de l'année mais plusieurs responsables de la Fed ont exprimé ces derniers jours leurs doutes sur l'opportunité d'un tel cycle de baisse.

Nasa reportedly investigating the first alleged crime committed in space
The Times reported that McClain said she had Worden's permission to continue checking on their finances as she had always done. The bank informed her that one of the computers was registered with the National Aeronautics and Space Administration .


"Comme d'habitude, la Fed n'a RIEN FAIT", s'est insurgé Donald Trump sur Twitter après le discours prudent de Jerome Powell.

Les Bourses européennes commencent la séance favorablement (+0,6% à Londres, +0,4% à Francfort, +0,3% à Paris) dans l'attente du colloque des banquiers centraux de Jackson Hole (Wyoming), en particulier du discours du président de la Fed.

Le chef de l'État est allé jusqu'à se demander si le président de la Banque centrale, qu'il accuse de brider l'économie américaine, était "un pire ennemi" que le président chinois Xi Jinping.

Jeudi matin, après déjà une série de tweets la veille qui avaient comparé M. Powell à un joueur de golf incompétent "manquant de doigté", Donald Trump a récidivé.

Working under Jaitley was great learning experience: Ex-finance secy Lavasa
Arun Jaitley has been suffering from multiple health conditions, including diabetes and high blood pressure. Jaitley and Swaraj were Union Ministers in the first term of the Prime Minister Narendra Modi-led Cabinet.


En attendant, les investisseurs saluent l'espoir de voir les Etats-Unis et la Chine prochainement s'entendre dans le conflit commercial qui les oppose depuis de longs mois maintenant.

Il cite aussi la volatilité des marchés boursiers et la chute des rendements sur les bons "dans le monde entier".

" Après les mesures de représailles annoncées par Pékin, Donald Trump a ordonné aux entreprises américaines de trouver des alternatives à la Chine, ce qui a affecté des grandes entreprises sensibles aux relations commerciales comme Apple ou Caterpillar", a relevé Lillian Currens de Schaeffer.

" Je répondrai aux droits de douane de la Chine cet après-midi", a fulminé le président en fin de matinée.

Solskjaer rues rejected spot-kick appeals as United pay penalty against Palace
It also brought the rising number of incidents of racism on social media back into focus. However, Marcus Rashford stepped up and failed to convert from the spot-kick .


La plupart des économistes estiment qu'une nouvelle modeste baisse des taux en septembre est désormais acquise. "Les faucons ont donné de la voix récemment mais ils sont minoritaires", ajoute-t-il, faisant référence à la division du Comité monétaire de la Banque centrale, dont deux membres avaient voté contre la baisse de taux en juillet.

Latest News