"13 Reasons Why": une scène a été coupée au montage

Le personnage de Hannah Baker interprété par Katherine Langford

Le personnage de Hannah Baker interprété par Katherine Langford. Netflix

Début 2019, une étude américaine a montré une hausse " significative " des suicides chez les mineurs aux États-Unis, dans les mois qui ont suivi le lancement de la série sur Netflix.

"Alors que nous nous préparons à lancer la troisième saison plus tard cet été, nous avons été attentifs au débat en cours autour de la série". "Nous avons entendu de la part de nombreux jeunes gens que 13 Reasons Why les a aidés à avoir des discussions sur des sujets difficiles comme la dépression, le suicide et à demander de l'aide - souvent pour la première fois", écrit Netflix avant d'annoncer qu'après avoir " demandé conseil à des experts médicaux, dont le Dr. Christine Moutier de la Fondation Américaine pour la Prévention du Suicide, nous avons décidé d'éditer la scène où Hannah se donne la mort dans la saison 1 ".

La série, adaptée du roman éponyme, met en scène le suicide d'une adolescente, Hannah, dans le dernier épisode de la saison 1, avec une séquence où elle s'ouvre les poignets dans une baignoire. Une scène terrible mais artistiquement justifiable.

Biden plans to unveil health plan Monday, sharpening fight among Democrats
"At the end of the day, you've either got to be on the side of the people or the side of the health insurance companies". If elected, Biden would seek to implement his plan through a combination of executive action and legislative reform.


La décision de la plateforme a été saluée par plusieurs associations, dont l'Association américaine de prévention du suicide et le Parents Television Council, qui réclamait à l'origine l'arrêt de la série en l'accusant de glorifier le suicide chez les jeunes.

Si ce remontage de 13 Reasons Why a visiblement été approuvé par l'équipe artistique, on peut regretter ce pas en arrière, qui déréalise quelque peu l'acte d'Hannah et sa gravité. En avril 2017, le scénariste Nic Sheff expliquait dans une lettre ouverte publiée dans Vanity Fair: "Je soutiens ce que nous avons fait à 100 %". En tout cas, après la polémique sur les cigarettes dans Stranger Things et avec cette annonce, Netflix confirme aller dans le sens de son public, ce qui pose question en soi, surtout lorsque ce remontage survient en prévision de la sortie de la saison 3.

Brian Yorkey explique de son côté que le but de la scène était de décrire la "laide et douloureuse réalité" du suicide afin de s'assurer que "personne ne cherche jamais à le reproduire".

Genetically Predisposed To Alzheimer's? These Habits Might Slash Your Risk By 32%
Researcher Dr David Llewellyn said: 'Some people believe it's inevitable they'll develop dementia due to their genetics. No significant interaction between genetic risk and lifestyle factors were identified by investigators.


Aucune scène n'est plus importante que la série en elle-même et le message que nous devons prendre mieux soin les uns des autres.

Dans un communiqué, Brian Yorkey dit croire que cette modification permettra de limiter "les risques pour les jeunes téléspectateurs particulièrement vulnérables ".

Forte hausse en pleine période de départs en vacances — Prix des carburants
Le sans plomb 98 (SP98 ) a suivi le mouvement, bien que de façon moins marquée: 1,38 centime de plus, à 1,5852 euro. Une initiative prise de concert, pour éviter de revivre la chute spectaculaire du cours de pétrole de 2014 et 2016.


Latest News