Bourse de Paris. En baisse à l’ouverture (-0,16 %)

Federal Reserve Board Chair Jerome Powell speaks at a news conference following a two-day meeting of the Federal Op

Bourse de Paris. En baisse à l’ouverture (-0,16 %)

Amazon prenait 0,42%. Le géant technologique a annoncé jeudi un plan de formation qui concernera environ un tiers de ses effectifs aux Etats-Unis.

En juin, "beaucoup de membres du FOMC ont observé que les conditions d'une politique monétaire plus accommodante s'étaient renforcées".

La réaction des marchés boursiers américains a été plus marquée que celles des européens: attendue en baisse avant la publication des déclarations de Jerome Powell, Wall Street a ouvert en hausse une heure après et l'indice Standard & Poor's 500, référence de nombreux investisseurs, a franchi en matinée pour la première fois le seuil des 3.000 points, tandis que le Dow Jones inscrivait un record à 26.983,45 points. L'inflation totale est en hausse de 0,1% en juin.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro s'octroie 0,25%, le FTSEurofirst 300 avance de 0,32% et le Stoxx 600 de 0,29%.

Dans un discours qu'il devait prononcer au Congrès, M. Powell, qui est sous la pression des marchés et de la Maison Blanche pour baisser les taux d'intérêt, a pointé "les inquiétudes sur la faiblesse de la croissance mondiale" et "les incertitudes autour des tensions commerciales" qui peuvent "avoir un impact sur l'économie américaine".

Google has a hidden Wimbledon tennis browser game: How to play
Tap the ball and the game will start with various characters like cats, dogs, and even an Android, playing you or against you. This should come up whether you're searching on the desktop or on a mobile device, both in a web browser or in Google's app.


Le secteur pharma, en repli de 0,69%, a pesé sur la tendance avec des baisses de près de 2% pour les laboratoires Novo Nordisk, Sanofi, UCB, Astrazeneca ou Roche, tous exposés au marché américain.

Selon des résultats provisoires à la clôture, l'indice vedette de la Bourse, le Dow Jones Industrial Average, a gagné 0,85% pour finir à 27.088,08 points, et le S&P 500 a pris 0,23% à 2.999,91 points.

"Il semble que (la Fed) se rapproche d'un point de décision où elle est plus encline a communiquer ouvertement sur la possibilité ou la probabilité d'une baisse de taux et le marché l'intègre", commente Jason Pride, responsable de la gestion privée chez Glenmede à Philadelphie.

Après son intervention, le président de la Réserve fédérale allait être interrogé par la Commission financière de la Chambre des représentants, au titre de son témoignage biannuel sur l'état de l'économie.

Dans l'actualité européenne, le compte rendu de la réunion de juin de la Banque centrale européenne, à 11h30 GMT, sera également un rendez-vous important de la journée.

"Pas de tabou" sur le franc CFA, assure Emmanuel Macron
C'est la première fois que le président ghanéen se rend à l'Elysée depuis son élection en décembre 2016. L'objectif d'Emmanuel Macron: continuer de redorer l'image des relations de la France avec l'Afrique.


De plus, " si la Chine et l'Europe continuent à voir leur croissance décélérer, alors il est très peu probable que les États-Unis continuent à croître", a-t-elle indiqué, une situation à même de soutenir d'autant plus les baisses de taux de la Fed.

Il est monté mercredi à un pic de trois semaines, à 2,1130%, avant l'audition du président de la banque centrale américaine. Il a touché la veille un plus haut de deux semaines, à -0,279%, avant de réduire ses gains dans le sillage de l'audition du patron de la Fed. Le Nasdaq a progressé de 0,75% à 8 202,53 points. Le chiffre de la semaine précédente a été rehaussé de 1 000 à 222 000.

Les cours pétroliers sont en hausse en raison de la présence d'une tempête dans le golfe du Mexique, qui perturbe la production, et des tensions persistantes liées à l'Iran.

Le contrat août sur le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) a cédé 0,38% à 60,20 dollars le baril et le Brent a reculé de 0,73% à 66,52 dollars.

Jim Bouton dies at 80
He joined the Braves in 1978, at the age of 39 after developing a knuckle ball and after having been out of the majors since 1970. Nicknamed Bulldog, Bouton was a hard thrower in his prime whose hat frequently would fly off his head during his delivery.


Latest News