'Confiance sans précédent' entre les USA et la Corée du Nord - KCNA

Trump propose à Kim de lui serrer la main et dire bonjour ! à la frontière
AMÉRIQUE
Bénin24 Télévision
29 Juin 2019 0

Trump propose à Kim de lui serrer la main et dire bonjour ! à la frontière AMÉRIQUE Bénin24 Télévision 29 Juin 2019 0

Dimanche 30 juin 2019 ((rezonodwes.com))- Donald Trump a marqué l'histoire en devenant vendredi le premier président américain à mettre les pieds en Corée du Nord.

Deux leaders immatures qui gèrent les affaires du monde comme un jeu de cour de récréation.

Le Maroc et le Sénégal s'imposent — Sélections
Après les débuts avec l'Algérie à 2-0, le Kenya a trois points pour avoir vaincu la Tanzanie avec un score de 3-2. Le milieu de terrain kenyan Omolo Ochieng reconnait lui aussi les qualités de l'équipe sénégalaise.


Le président américain a souhaité revoir bientôt le dirigeant nord-coréen. Au début de sa rencontre avec le président américain, Kim Jong Un s'est dit "convaincu" que sa relation avec le président américain permettrait de "surmonter les obstacles", ajoutant que leurs liens étroits avaient permis à un tel rendez-vous de se tenir "du jour au lendemain".

C'est leur troisième rencontre en un peu plus d'un an. Aucun président américain en exercice n'était encore entré en Corée du Nord, ses prédécesseurs Ronald Reagan, Bill Clinton, George W. Bush et Barack Obama s'étaient contentés d'une visite dans la zone démilitarisée.

Ansel Elgort, Miles Teller, Harry Styles Vying to Play Elvis
Casting remains underway for the director's upcoming film about Elvis Presley and his manager Colonel Tom Parker . There's no word yet on when the Elvis movie is slated for release.


Dans la presse américaine, en l'occurrence Le New York Times, sans révéler sur quelles sources il s'appuyait, a affirmé lundi que le gouvernement américain travaillait depuis plusieurs semaines sur l'idée d'un "gel" du programme nucléaire nord-coréen et non pas d'un démantèlement, qui laisserait Pyongyang en possession des armes qu'il possède déjà à son actif. Le 27 juillet 1953, la localité était choisie pour la signature de l'armistice entre Corée du Nord et la Chine d'une part, et d'autre part les forces des Nations Unies, la Corée du Sud n'ayant jamais formellement signé d'armistice. KCNA souligne que la rencontre impromptue a eu lieu "sur la suggestion de Trump". "Ce qu'il nous faut, c'est de la substance, pas du théâtre", martèle l'expert.

A la suite de sa rencontre avec M. Kim à Panmunjom, le président américain s'est rendu à la base aérienne américaine d'Osan, au sud de Séoul, et s'est adressé à des soldats américains en qualifiant son entretien avec M. Kim de "rencontre très productive".

Nike pulls Independence Day-themed shoe after Colin Kaepernick calls them racist
Fox News host Laura Ingraham also criticized the decision, writing on Twitter , "No more @ nike sneakers for our family". Her story should be taught in all American schools. "In the meantime, it's worth googling her", he wrote.


"Il y avait un grand conflit ici avant notre rencontre de Singapour", a remarqué le dirigeant américain en direction de la presse. L'administration Trump exige que Pyongyang renonce définitivement à son programme nucléaire avant d'envisager une levée des sanctions internationales, ce que le Nord refuse. Donald Trump devait respecter à la tradition lors d'une première visite en Corée du Sud en 2017, mais le brouillard avait empêché son hélicoptère d'atterrir.

Latest News