Trump évoque l'éventualité d'une guerre courte contre l'Iran

Le dernier train de sanctions US ferme le canal diplomatique dit Téhéran | Crédits

Le dernier train de sanctions US ferme le canal diplomatique dit Téhéran | Crédits

Un nouveau cap a été franchi dans la rhétorique guerrière entre les États-Unis et l'Iran, ce mardi 25 juin.

Alors que le conflit entre l'Iran et les Etats-Unis se tend de plus en plus et que la guerre des mots s'identifie, Donald Trump a fait une bourde ce lundi dans une déclaration se voulant intense.

"Le souhait de la France, c'est que la volonté légitime des Etats-Unis et de quelques autres d'avoir plus de garanties sur l'activité nucléaire de l'Iran et donc d'aller plus loin que le JCPOA (accord de 2015-NDLR), de rebattre les cartes et de renégocier quelque chose de plus exigeant, ne conduise pas à une escalade qu'on ne puisse pas rattraper", a dclaré le chef de l'Etat français.

Dutch telephone outage takes out nation's emergency number
The outage originated on the network of national carrier Royal KPN NV, which is also used by other telecommunications providers. Ibarra will stay at KPN, whose shares traded 1.7% lower by 1515 GMT, until the end of September as it seeks a replacement.


Dans ces circonstances ultratendues faisant craindre un embrasement, Donald Trump a évoqué mercredi la possibilité d'une guerre courte contre Téhéran, potentiellement dévastatrice selonlui.

En d'autres termes, l'Iran recommencerait à enrichir de l'uranium à un degré prohibé par l'accord de Vienne [la limite est fixée à 3,67%] et relancerait son projet de construction d'un réacteur à eau lourde à Arak (centre ouest), mis en sommeil.

Par l'accord de Vienne, l'Iran s'est engagé à ne jamais chercher à se doter de l'arme atomique, et à limiter drastiquement son programme nucléaire en échange d'une levée de sanctions internationales asphyxiant son économie.

Rohani à Macron : "L'Iran ne cherche la guerre avec aucun pays"
Trump a prévenu mardi que toute attaque iranienne contre des intérêts américain ferait l'objet de représailles "écrasantes". La France a jugé mardi qu'une " violation iranienne " du pacte serait "une grave erreur".


La République islamique a déjà indiqué que ses réserves d'uranium (faiblement) enrichi devraient dépasser la limite des 300 kg jeudi. L'Iran peut faire ce qu'il veut, cela m'est égal, j'ai tout le temps qu'il faut.

Paris a jugé mardi qu'une telle "violation iranienne [serait] une grave erreur". L'Iran avait accusé mardi les Etats-Unis d'avoir " fermé de façon permanente la voie de la diplomatie ". Pas de bol, en effet, puisque Trump a confondu le Guide suprême de l'Iran (de 1979 jusqu'à sa mort) avec son successeur et actuel guide suprême iranien, dont le nom est Ali Khamenei. M. Khamenei a rétorqué mercredi que la détermination de la "belle" nation iranienne aurait raison des sanctions et des "insultes" du "régime le plus vicieux au monde".

Elles s'ajoutent à une spirale d'accusations et d'incidents, dont des attaques d'origine inconnue contre des pétroliers et la destruction le 20 juin d'un drone américain par l'Iran dans la région stratégique du Golfe. À New York, le baril de WTI pour livraison en août a gagné 1,55 $ ou 2,7 % pour finir à 59,38 $, son plus haut depuis le 22 mai.

Roger Federer seeded above Rafael Nadal at Wimbledon
Spaniard Rafael Nadal has received support from Novak Djokovic after criticising Wimbledon's unique seedings formula . Either way, being second or third seed, I have to play at the best level to aspire to the things I aspire to".


Latest News