Macron promet plus d''humanité' dans l'acte II

Acte II du quinquennat : Édouard Philippe en première ligne

Vu du Royaume-Uni. Édouard Philippe attendu au tournant sur le déficit de la Sécurité sociale

"C'est l'acte II du quinquennat" pour "un pays qui a perdu confiance": mercredi, devant les députés réunis dans l'hémicycle de l'Assemblée nationale, Édouard Philippe a officiellement lancé la deuxième partie du mandat d'Emmanuel Macron, en prononçant son deuxième discours de politique générale.

Édouard Philippe est revenu sur la réforme des institutions, qui rencontre les réserves du Sénat.

En septembre 2012, François Fillon réutilisa son expression mais, cette fois, devant les journalistes. Quatrième Premier ministre depuis 1958 à faire deux "DPG" dans le même quinquennat - après Raffarin, Fillon et Valls - le chef du gouvernement n'affronte un risque de démission que purement théorique compte tenu de la prééminence du groupe La République en marche, associé au MoDem (plus de 350 députés sur 577). "Je suis inénervable", lâcha-t-il de nouveau. "La passion ne devrait jamais nous conduire à l'arrogance, à l'agressivité et à la caricature".

Cette assemblée de 150 citoyens "pourra proposer de nouvelles mesures, elle pourra en définir le rythme et les financements".

Froome, grièvement blessé, forfait pour le Tour de France — Dauphiné
Le Britannique a chuté en matinée à l'entraînement durant la reconnaissance de la quatrième étape du Dauphiné . "Il a du mal à parler ", a ajouté le patron de l'équipe Ineos .


Le Premier ministre a annoncé, sans donner de précisions, que "les aides existantes à la rénovation énergétique" des bâtiments, trop "complexes" et "profitant en réalité aux ménages les plus riches", seront remises "totalement à plat". Au total, les baisses d'impôts des ménages atteindront 27 milliards d'euros durant le quinquennat. Confirmation: les 80 % de Français les plus modestes bénéficieront en septembre de la suppression du deuxième tiers de la taxe d'habitation et leur taxe sera intégralement supprimée en 2020.

Sur les sujets sociaux, Edouard Philippe a confirmé un "bonus-malus" en matière d'assurance-chômage, mais limité aux cinq à 10 secteurs utilisant le plus de contrats courts. Si le retrait relatif annoncé de ce dernier doit permettre à Édouard Philippe d'être davantage aux avant-postes, le président français a toutefois donné mardi soir une feuille de route à son Premier ministre, avec un "triptyque": "Pas de réduction de notre ambition économique, une accélération de notre ambition environnementale et de notre préoccupation sociale", a-t-il déclaré, à l'occasion d'un déplacement en Suisse, dans un entretien avec la chaîne helvétique RTS. Il est aussi revenu sur la future réforme des retraites, assurant qu'elle maintiendrait "la possibilité d'un départ à 62 ans", mais que l'exécutif définira "un âge d'équilibre". Le texte de lutte contre le gaspillage sera en outre inscrit dans les trois " priorités " de l'Assemblée nationale pour la rentrée en septembre. La réforme, qui sera annoncée le 18 juin, inclura aussi "une dégressivité de l'indemnisation sur les salariés qui perçoivent les salaires les plus élevés", a-t-il encore précisé.

Autre annonce, les "profils de carrière" de certaines professions, comme celui des enseignants, pourraient être revalorisées avec le nouveau mode de calcul "pour éviter qu'elles ne soient défavorisées dans le nouveau régime".

Édouard Philippe a indiqué que le haut-commissaire à la réforme des retraites, Jean-Paul Delevoye, présenterait ses recommandations en juillet.

Records fall as U.S. thrash Thailand 13-0 at Women's World Cup
A trio of Americans swarmed Thailand keeper Sukanya Chor Charoenying, and a moment later, Alex Morgan scored a goal with her head. The tough loss after a strong defensive effort means 19th-ranked New Zealand is still looking for its first World Cup victory.


Le projet de loi "est prêt" et "sera adopté en Conseil des ministres fin juillet", a confirmé M. Philippe.

Le projet de loi bioéthique, comprenant la PMA pour toutes les femmes, sera examiné fin septembre au Parlement.

Agnès Buzyn, la ministre de la Santé, avait précisé en mars, à propos de son futur projet de loi, qu'il s'agirait de faire financer par la "solidarité nationale" la prise en charge de la dépendance, mais en excluant tout impôt supplémentaire.

Fait rare - et même une première avec un Sénat contrôlé par l'opposition - la déclaration du Premier ministre jeudi matin (9H30) devant les sénateurs sera également suivie d'un vote.

Tiger Woods relates to Kevin Durant injury woe
In November 2017, as a member of the Seattle Seahawks, Sherman ruptured his right Achilles tendon against the Arizona Cardinals. It's going to be a journey but I'm built for this. "And you can see it on his face, how solemn his face went".


Latest News