Accord USA-Mexique sur l'immigration, Trump suspend les taxes douanières

Evolution mensuelle du nombre de migrants interpellés à la frontière entre le Mexique et les Etats Unis depuis octobre 2017

Accord USA-Mexique sur l'immigration, Trump suspend les taxes douanières

"Le Mexique va faire beaucoup d'efforts, et s'ils le font, cet accord sera un grand succès pour les États-Unis et le Mexique", a tweeté samedi le président républicain, avant de remercier son homologue Andres Manuel Lopez Obrador, qui se rendra samedi à Tijuana, ville mexicaine juste de l'autre côté de la frontière de San Diego, en Californie.

Le président américain, à peine revenu l'Europe où il avait assisté aux cérémonies du 75e anniversaire du Débarquement en Normandie, s'est chargé lui-même d'en faire l'annonce.

Après plusieurs jours de négociations et dix heures d'intenses discussions vendredi sur la question migratoire avec son voisin du Sud, les Etats-Unis ont finalement trouvé un accord avec le Mexique.

UFC 238: Cejudo vs
He busted up Moraes' nose with punches, crushed him with a knee to the body, took him down and took top position. Cejudo is looking to become only the fourth fighter in UFC history to hold two belts at the same time.


" Le Mexique, pour sa part, a accepté de prendre des mesures énergiques pour endiguer la marée migratoire qui traverse le Mexique jusqu'à notre frontière sud", a-t-il poursuivi.

"Dans cet accord, les migrants servent de monnaie d'échange". Mexico a également accepté de prendre "des mesures sans précédent pour lutter contre l'immigration illégale", avec le déploiement de la Garde nationale, notamment à sa frontière avec le Guatemala.

Le chiffre de 6000 hommes annoncé jeudi par Mexico n'y figure pas explicitement.

Huge extradition law protest fills Hong Kong streets
The crowd on Sunday included young families pushing babies in prams as well as the elderly braving 32 degrees Celsius heat. Some sat in a nearby park singing gospel standard "Hallelujah" even as ranks of riot police started to congregate.


L'accord est intervenu à la fin du troisième jour de négociations entre l'administration Trump et la délégation mexicaine, emmenée par le ministre des Affaires Etrangères Marcelo Ebrard. Et ils ne font que transiter sur le sol mexicain.

Donald Trump, qui a fait de la lutte contre l'immigration clandestine une de ses priorités, menace d'appliquer lundi une taxe de 5 % sur tous les biens provenant du Mexique. La mise en application de cette menace aurait des conséquences désastreuses pour les deux pays, tant leurs relations économiques sont étroites. "En réponse, le Mexique autorisera l'entrée de toutes ces personnes pour des raisons humanitaires, dans le respect de ses obligations internationales, en attendant que leur demande d'asile soit examinée". De l'industrie à l'agriculture, les deux économies sont imbriquées et la Chambre de commerce américaine a estimé à 17 milliards de dollars le montant qui aurait été répercuté sur les entreprises et consommateurs américains si les droits de douane avaient été appliqués.

Les autorités mexicaines s'étaient déjà engagées jeudi à renforcer la surveillance à leur frontière avec le Guatemala, en déployant les gardes nationaux. Elles avaient gelé les comptes bancaires de passeurs présumés et renvoyé une centaine de Honduriens dans leur pays.

Thiem stops Djokovic in semi; Barty is women's champ
But Thiem more than deserves to be facing Nadal again in Paris, and for the third time in a major in the past year . The match lasted two days after it was suspended early in the third set due to rain on Friday.


Dans l'Etat du Chiapas, dans le sud du pays, des journalistes de l'AFP ont constaté une plus grande présence policière et militaire sur les routes empruntées par les migrants. Au moment de la prise de fonction de Donald Trump à la Maison Blanche, seuls 20'000 migrants étaient arrêtés chaque mois à la frontière.

Latest News