Melania, Ivanka et Donald Trump accueillis par Elizabeth II

Boris Johnson

Boris Johnson

- Donald J. Trump (@realDonaldTrump) 3 juin 2019.Kahn reminds me very much of our very dumb and incompetent Mayor of NYC, de Blasio, who has also done a terrible job - only half his height.

Apparemment, les sujets qui fâchent - tel le réchauffement climatique, thème sur lequel le prince de Galles était un précurseur et sur lequel le président américain est dans le déni - ont été évités et tout s'est bien passé!

Sur le front intérieur, d'abord.

Donald Trump retrouve mardi à Londres Theresa May après avoir descendu en flammes sa gestion du Brexit. Ce ballon est devenu un symbole de la contestation britannique contre le président américain, jugé "misogyne" et "xénophobe", lors de manifestations ayant rassemblé des dizaines de milliers de personnes contre sa première visite en juillet 2018. En parallèle, Londres demeure plus que jamais englué dans un Brexit sans fin, trois ans tout juste après le référendum du 23 juin 2016.

United States imposes major new restrictions on travel to Cuba
Norwegian Cruise Line said in a statement that it was scrutinizing the new rules and consulting with lawyers and trade experts. About 142,000 Americans visited Cuba through a cruise ship. "Around 50% of our business comes from the cruise ships".


Donald Trump a loué lundi le règne de la reine Elizabeth II, " une femme formidable", lors d'un banquet au palais de Buckingham au premier jour d'une visite d'Etat qui avait débuté par un tweet vengeur du président américain. Donald Trump s'est dit prêt à négocier un accord de libre-échange avec Londres, assurant que les Etats-Unis avaient " le potentiel d'être un partenaire commercial incroyable pour le Royaume-Uni ".

Mais cette année, les enjeux sont encore montés d'un cran: le président américain a le droit au faste d'une visite d'Etat pendant trois jours dans un pays gouverné par une Première ministre démissionnaire et qui se déchire encore sur les scénarios du Brexit.

Theresa May quittera formellement ses fonctions, vendredi, après avoir échoué à mettre en œuvre la sortie de l'Union européenne.

Dans son entretien à Sputnik, Inderjeet Parmar donne son explication de l'intérêt qu'aurait Donald Trump à ce que le Royaume-Uni se retire de l'Union européenne.

Puck to the face could sideline Chara in Game 5
So with Chara playing the role of muted spectator, the Bruins were yet again forced to play with just five defensemen. Cassidy told reporters that Chara was "very uncomfortable and advised not to return" by the team's training staff.


La relation commerciale avec les Etats-Unis, cruciale pour le Royaume-Uni post-Brexit, occupera sans doute une grande partie de leur discussion même si certains au Royaume-Uni craignent qu'elle ne tourne à leur désavantage.

"La tentative du Président Trump de décider qui sera le prochain Premier ministre britannique est une ingérence absolument inadmissible dans la démocratie dans notre pays. J'aime beaucoup Nigel. Il a beaucoup à offrir", a assuré Donald Trump.

La monarque a, elle, évoqué l'importance des institutions internationales mises en places après la Seconde Guerre mondiale "afin que les horreurs du conflit ne se reproduisent plus", dans une allusion à peine voilée adressée à un président ouvertement critique de ces instances.

China issues travel alerts, slams U.S. ‘interference’: All that has happened today
The two sides have held 11 rounds of talks over trade and technology issues and raised tariffs on hundreds of billions of each other's goods, among other retaliatory measures.


Latest News