Encore un doublé Mercedes, Bottas en pole devant Hamilton — Grand Prix d’Espagne

Vettel impuissant Leclerc encore fautif: rien ne va plus pour Ferrari

Grand Prix d’Espagne : encore un doublé Mercedes, Bottas en pole devant Hamilton

Tous les yeux étaient fixés sur ce premier virage où Hamilton et son coéquipier d'alors, Nico Rosberg, avaient provoqué en 2016 un accrochage qui les avait tous les deux éliminés.

Le pilote britannique a dépassé Bottas qui partait en pole position et le Finlandais s'est retrouvé pris en sandwich dans le premier virage entre son coéquipier et la Ferrari de Sebastian Vettel. Il s'agit de la 9e pole position de sa carrière et de sa 3e cette saison pour une à Hamilton. En frappant un tel coup, il affirme encore davantage ses prétentions face à son illustre coéquipier, quintuple champion du monde et champion sortant. Le patron de l'écurie Mercedes, Toto Wolff, a indiqué qu'un système de cartons jaunes et rouges avait été décidé pour éviter tout débordement entre les deux coéquipiers. C'est la 4e première ligne 100% flèche d'argent en 5 grand prix cette saison.

Jets fire GM Mike Maccagnan; coach Adam Gase acting GM
According to ESPN , Maccagnan also had a significant role in initially hiring Gase, which only makes the move more shocking. ESPN suggests the GM position could be taken up by Philadelphia Eagles executive Joe Douglas, who has some ties to Gase.


Avec cette victoire, Hamilton reprend la tête du championnat avec 112 points devant Bottas (105), empochant au passage le point supplémentaire du record du tour. Le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull/+0.951) et le Monégasque Charles Leclerc (Ferrari/+1.182) complètent le top 5. Il avait concédé alors plus d'une demi-seconde à Bottas, un écart inhabituel pour lui. "Tu es un garçon si fort, je souhaiterais être aussi fort que toi et je voulais que le monde entier voie comme tu es fort". Son coéquipier dans l'écurie française, Daniel Ricciardo, qui était lui arrivé à entrer en Q3 avec le 10e temps, partira toutefois 13e dimanche après avoir écopé d'une pénalité de trois places en raison de la collision provoquée avec le russe Daniil Kvyat lors du précédent GP en Azerbaïdjan.

Parmi les bonnes surprises de ces qualifications, la 6e place du Français Pierre Gasly (Red Bull), qui semble désormais trouver la mesure de sa voiture, et la 7e de son compatriote Romain Grosjean (Haas).

Les soeurs Williams se retrouvent à Rome... 21 ans plus tard!
Elise Mertens peut nourrir des regrets après sa 4e défaite dès son entrée en lice en cinq tournois joués sur terre battue cette saison. " C'est fou .


"Harry est devenu mon ange gardien, a déclaré Hamilton à Barcelone, après avoir remporté la course et dédié sa victoire au garçon".

Aston Villa hold nerve in penalty shoot-out
Steer was the hero though, saving penalties from Mason Holgate and Ahmed Hegazi, as Tammy Abraham scored the winning penalty. With no away goal applicable, extra time reined in as Johnstone parried a low shot 110 minutes in from Jack Grealish.


Latest News