Hyperandrogénie. Le TAS déboute Semenya

La coureuse sud-africaine Caster Semenya après avoir couru le 1500 mètres à Johannesburg le 26 avril

La coureuse sud-africaine Caster Semenya après avoir couru le 1500 mètres à Johannesburg le 26 avril

Mais les trois juges nommés pour statuer sur l'affaire ont rejeté les demandes de l'athlète sud-africaine et de sa fédération (ASA), motivant leur décision par le fait que "Caster Semenya et l'ASA n'ont pas été en mesure d'établir que le règlement était 'invalide' ".

Les procédures d'arbitrage concernaient le règlement IAAF d'éligibilité pour la classification féminine (athlètes avec des différences de développement sexuel; règlement DDS), dont l'entrée en vigueur était prévue le 1er novembre 2018 et qui était suspendu en attendant le résultat des procédures devant le TAS. La décision communiquée mercredi peut être contestée devant le Tribunal fédéral suisse dans un délai de 30 jours.

En février, le TAS, qui siège à Lausanne, avait examiné durant une semaine le recours de la championne contre le nouveau règlement de la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) obligeant les femmes "hyperandrogènes" à faire baisser, avec des médicaments, leur taux de testostérone pour pouvoir participer aux épreuves internationales du 400 m au mile (1609 m). Le panel chargé du dossier exprime, "dans une sentence longue de 165 pages, de sérieuses préoccupations au sujet de la future application pratique de ce réglement", indique le communiqué transmis par le TAS.

Indonesia announces plan to move the capital from Jakarta
Throughout Widodo's recent presidential campaign, he promised Indonesia's economic development would be spread throughout the country.


" Le TAS n'a pas validé le règlement de l'IAAF, il a simplement rejeté les requêtes de Semenya ", a expliqué Matthieu Reeb, secrétaire général de l'instance juridique de recours".

Trois points posent particulièrement problème aux experts: d'abord, la difficulté d'appliquer un principe de responsabilité objective en fixant un seuil de taux de testostérone à respecter, ensuite la difficulté de prouver un véritable avantage athlétique chez les athlètes hyperandrogènes sur les distances du 1 500 m et du mile, enfin les éventuels effets secondaires du traitement hormonal.

Semenya, double championne olympique au 800 m, devra donc se soumettre à un traitement afin de réduire son niveau de testostérone si elle souhaite défendre son titre mondial en septembre à Doha, au Qatar. En l'état, le réglement de l'IAAF ne s'appliquera donc pas avant que la fédération ait corrigé ses aspects litigieux, pointés par le TAS.

New Land Rover Defender finally revealed
As part of its ongoing testing Land Rover is also handing over a Defender prototype to its partner the Tusk Trust , in Kenya. JLR says the new Defender is now entering its final phase of testing in Kenya.


Le TAS indique qu'il "a fortement encouragé l'IAAF à aborder ces questions lors de la mise en oeuvre du règlement DDS ".

Caster Semenya, comme les médaillées de bronze et d'argent sur 800 m aux JO de Rio en 2016, Francine Niyonsaba (Burundi) et Margaret Wambui (Kenya), ont été reconnues hyperandrogènes, c'est-à-dire générant naturellement un taux de testostérone très élevé.

La Fédération d'athlétisme et le Comité olympique sud-africains ont dénoncé la décision, en déclarant que "nous soutenons toujours que les règlements sont mal intentionnés et qu'ils constituent une source de détresse pour les les athlètes féminines ciblées". Je connais personnellement Caster et je sais qu'elle a déployé tous les efforts nécessaires pour connaître du succès dans son sport, donc nous appuyons tous ses projets et nous continuerons de l'appuyer dans ses démarches.

Black Blocs : un 1er-Mai sous haute tension
A Paris, la police avait recensé 20.000 manifestants (la CGT 55.000) dans le cortège syndical et 14.500 venus hors cortège. Au total 190 motos circuleront aux alentours des manifestations et des drones serviront également à sécuriser le défilé.


Latest News