Attentats au Sri Lanka: les premières victimes identifiées

Les attentats qui ont semé mort et désolation dans quatre hôtels et trois églises, en pleine messe de Pâques, dans plusieurs endroits de l'île d'Asie du Sud ont suscité dimanche un émoi national et mondial.

La police du Sri Lanka a découvert lundi 87 détonateurs de bombes dans une gare de bus de la capitale Colombo, au lendemain d'une vague d'attentats qui ont fait plus de 290 morts et 500 blessés dans le pays.

Trois hôtels haut de gamme ont été touchés, indique la police, une église de Colombo, ainsi que dans deux autres églises proches de la capitale.

À Negombo, ville à une trentaine de kilomètres au nord de Colombo, le paroissien Dilip Fernando était revenu devant l'église Saint-Sébastien, où sa famille et lui ont échappé de peu au carnage provoqué par l'une des attaques suicides.

Fortnite - Un problème avec les divisions du mode Arène
Une fois l'île créée et si elle respecte les critères demandés, alors vous pourrez l'envoyer sur les réseaux sociaux à Fortnite . Quinze participants seront ensuite sélectionnés pour s'affronter à New York lors des finales de la Coupe du Monde.


Les autorités ont dressé un premier bilan.

Selon la police, 35 étrangers comptent parmi les victimes, dans ce pays très prisé des touristes pour ses plages paradisiaques, ses plantations de thé et sa nature verdoyante, dont des Britanniques, Néerlandais, Portugais, Chinois et Américains. les Etats-Unis et la Grande-Bretagne ont confirmé la mort de ressortissants.

Une explosion s'est aussi produite lundi lors d'une opération de déminage à proximité de cette même église Saint-Antoine, provoquant un mouvement de panique.

Les attaques n'ont pas été revendiquées à ce stade.

Masters 1000 de Monte-Carlo: Lajovic balaye Medvedev et jouera la finale
Le jeune joueur a déclaré avoir "eu beaucoup de mal à s'adapter". "Il était important de terminer en deux sets", a-t-il insisté. L'Espagnol s'est imposé en deux sets, 7-6 (7/1) 6-3 et disputera une 14e demi-finale dans la Principauté.


Au Cinnamon Grand Hotel de Colombo, situé près de la résidence officielle du Premier ministre, un kamikaze, un Sri-Lankais qui s'était enregistré à l'hôtel la veille sous le nom de Mohamed Azzam Mohamed, a enclenché sa bombe dans la file de clients, venus profiter d'un buffet de Pâques dans un restaurant de l'établissement. Certains chrétiens sont cependant mal vus parce qu'ils soutiennent des enquêtes extérieures sur les crimes de l'armée srilankaise contre les Tamouls pendant la guerre civile qui s'est achevée en 2009.

Comment le Sri Lanka a-t-il réagi?

Les catholiques sont perçus comme une force unificatrice au Sri Lanka car on en trouve chez les Tamouls comme chez la majorité cinghalaise. L'an passé, les autorités ont par ailleurs décrété 12 jours d'état d'urgence pour mettre fin à des émeutes visant les musulmans dans le centre du pays, qui représentent 10% de la population.

Explosions in Sri Lanka churches, hotels
Parliamentary member Harsha de Silva said foreigners were among the dead or injured, but did not provide further details. The Archbishop of Colombo is calling for those responsible for the Easter Sunday blasts to be punished "mercilessly".


Latest News