Une ténor démocrate appelle à destituer Trump

Une version expurgée du rapport Mueller révélée jeudi

Donald Trump le 15 avril 2019

Et ce ne sont que quelques-unes des tentatives d'entraver le processus d'enquête. Franceinfo revient sur ses conclusions.

Après 22 mois d'enquête, le rapport Mueller juge que la Russie a bien cherché à influencer l'élection présidentielle en 2016. En revanche, il souligne que le Congrès a, lui, les moyens de poursuivre un président pour entrave à la justice.

Pendant environ deux ans, Robert Mueller a enquêté sur la prétendue ingérence de la Russie dans l'élection américaine de 2016, ainsi que sur les liens présumés entre Donald Trump et la Russie. Le conseiller n'a pas donné suite à cette consigne.

FC Nantes-PSG (3-2), le résumé vidéo
Le défenseur nantais apprécie d'autant plus cette victoire qu'il est l'auteur de deux des trois buts de son équipe . On sait qu'il s'agissait d'une équipe de qualité même si c'était leur équipe bis. Ça reste d'excellents joueurs.


Ils ont aussi tenté de le convaincre de coopérer avec le procureur spécial, mais Donald Trump a tout fait pour éviter un interrogatoire en bonne et due forme.

Que doit-on retenir de ce rapport?

Menacé par l'enquête russe, Donald Trump a ignoré tous les appels à la prudence formulés par ses conseillers, tweetant sans relâche, refusant de coopérer, exerçant des pressions tous azimuts.

Revamped Find My iPhone app may get Tile-like item tracker
The new app will reportedly have several enhanced functionalities in addition to the existing ones. Among other features, the app will allow the user to share their location with friends and family.


Tout juste a-t-il accepté des questions écrites mais ses réponses se sont avérées "inadéquates", selon le rapport du procureur spécial.

" Une affirmation indiquant que l'enquête n'a pas établi certains faits particuliers ne veut pas dire qu'il n'y ait aucune preuve de ces faits", écrit-il notamment.

Ces deux réactions, toutefois, sont plus cohérentes qu'elles n'y paraissent.

Mueller report: Eleven key moments suggesting obstruction of justice
Following the revelations regarding Sanders' admissions to Mueller's team, GLAAD called on her to immediately resign. This is not the only inaccuracy provided by Trump's press secretaries documented in Mueller's report .


"Donald Trump a passé toute sa présidence à mener une campagne incessante d'obstruction, d'intimidation et d'abus de pouvoir", a lancé le président du parti démocrate, Tom Perez. Il ne pouvait pas dire plus que ça. Dans ce cas, le président arguerait qu'il ne peut pas être poursuivi car il exerce ses fonctions, et l'affaire serait portée devant la Cour suprême. "Je ne vois rien dans ce rapport qui puisse remettre en question cette volonté des républicains de protéger à tout prix le président". De nombreux observateurs pensent, d'ailleurs, que c'est pour cette raison que Trump a choisi Kavanaugh pour ce poste... William Barr a répondu qu'il n'y voyait "pas d'obstacle ". Je suis foutu " avait-il dit à Jeff Sessions à l'époque ministre de la Justice. C'est son adjoint, Rod Rosenstein, qui était chargé de la superviser. Aux Etats-Unis, les relations entre "Attorney general" et chefs d'Etat sont censées, au fil du temps, avoir évolué. Dans un pays où le financement électoral de l'étranger est si clairement interdit, l'équipe Trump a été étonnamment peu regardante sur les contributions en nature que des intérêts russes étaient prêts à lui offrir sur un plateau d'argent.et sur la dette que le futur président risquait ainsi de contracter. Désormais, des exigences d'indépendance ont émergé.

Latest News