La taxe Gafa à l'Assemblée nationale — France

Trump entrevoit la reprise imminente de

Monde Trump entrevoit la reprise imminente de"100% des territoires de l'EI

La totalité du projet de loi n'a pas encore été examinée.

Les députés français ont voté lundi en première lecture l'instauration d'une taxe sur les géants mondiaux du numérique, qui doit faire de la France un des pays pionniers en la matière, mais suscite l'opposition des Etats-Unis. Bruno Le Maire veut imposer les activités numériques qui "créent de la valeur grâce aux internautes français " et cible notamment les entreprises qui font, sur leurs activités numériques, un chiffre daffaires de 750 millions deuros dans le monde et de plus de 25 millions deuros en France.

Avant de voter le projet de loi dans son ensemble, les députés doivent encore se prononcer sur l'article 2, pour ensuite être validé par les sénateurs. Le ministre de l'Economie a aussi rappelé que la taxe se voulait temporaire, en l'attente d'une réglementation internationale préparée à l'OCDE. C'est donc une taxe qui va s'appliquer aux grands groupes du numérique.

SpaceX is going to try to launch its Falcon Heavy yet again
The SpaceX Falcon Heavy launch of the Arabsat-6A satellite at NASA's Kennedy Space Center on Thursday evening was successful. Instead, the company would aim for their backup window, which is scheduled to open at 3:32 p.m.


La "taxe GAFA " (acronyme pour Google, Amazon, Facebook et Apple) à la française s'inspire d'un projet européen qui n'a pas abouti, en raison des réticences de quatre pays. "La bonne solution de long terme sera une solution multilatérale", a-t-il aussi assuré, "je ne relâcherai jamais mes efforts jusqu'à ce que l'OCDE se mette d'accord ".

Le Trésor américain avait annoncé en mars que les Etats-Unis envisageaient de saisir l'Organisation mondiale du commerce des taxes que la France et d'autres pays européens envisagent de créer, jugées "discriminatoires" par Washington. La France est "décidée " et "souveraine " en matière fiscale, a répliqué Bruno Le Maire.

Cette mesure de rendement a pour objectif de contribuer au financement de la série de mesures d'urgence en faveur du pouvoir d'achat annoncées en décembre, pour un montant de près de dix milliards d'euros. Dans notre podcast Culture Numérique, Valentin Blanchot, rédacteur en chef de Siècle Digital explique que cette taxe ne concerne pas uniquement les GAFAM, et pourrait freiner le développement d'éventuels acteurs du numérique français et européens, comme Spotify, Criteo ou encore Leboncoin. Une taxe qui prendra la forme d'une imposition à hauteur de 3% du chiffre d'affaires réalisé sur le territoire français par le biais de la publicité ciblée en ligne, de la vente de données à des fins publicitaires et de la mise en relation des internautes par les plateformes. La taxe doit rapporter 400 millions d'euros en 2019 et 650 millions en 2020-2022.

Boeing 737 Max grounding hits American Airlines outlook
We have the responsibility to eliminate this risk, and we know how to do it. American Airlines' share price fell by 2.8% to $32.94 in early trading.


Alors que certains élus, notamment LR, se sont inquiétés d'une répercussion sur les consommateurs, il y a vu un "mauvais argument", arguant notamment que les publicités consultées "bon gré mal gré" sur les smartphones ne requièrent aucun paiement.

La trajectoire initiale ne sera en effet suspendue qu'en 2019 pour les entreprises réalisant un chiffre d'affaires supérieur ou égal à 250 millions d'euros et pour la fraction de leur bénéfice imposable supérieure à 500 000 euros sur douze mois.

Si ces cinq entreprises s'étaient normalement acquittées de l'impôt sur les sociétés en 2017 (au taux théorique de 33 %) et " si la totalité de leur activité sur le territoire avait été déclarée ", les finances publiques auraient dû récolter 623 millions d'euros de recettes.

The Vice President SLAMS Maduro's UN Ambassador to His Face — PENCE UNLEASHED
He said also it's time for the U.N.to seat Guaido's representative at the United Nations - and expel the current representative. However, it was extremely unlikely that the UN Security Council would approve the US-proposed resolution.


Ce vote laissait peu de place au doute et la future taxe Gafa poursuit sereinement son parcours législatif.

Latest News