Ghosn : de retour en France, sa femme annonce une vidéo "vérité"

Carlos Ghosn et son épouse Carole

Carlos Ghosn et son épouse Carole

Il ne cite toutefois aucun nom. "Ce n'est pas une histoire de cupidité, de dictature d'un homme".

Un mois après sa remise en liberté, l'ancien PDG de Renault, Carlos Ghosn, a été interpellé pour de nouveaux soupçons de malversations financières.

"Je suis innocent", voilà le premier message que Carlos Ghosn, l'ancien PDG de Renault-Nissan, tient à délivrer dans une vidéo diffusée en anglais ce mardi 9 avril.

Un chien refuse de quitter son maître happé par un train
Lorsque les secours sont arrivés sur place, ils ont eu une surprise en découvrant un chien sur place aux côtés de l'homme. Aux quatre coins du Mexique , de nombreuses personnes, inquiètes de son sort , se sont proposées pour adopter celui-ci.


Carlos Ghosn a été démis de ses fonctions de président chez Nissan, Renault et Mitsubishi Motors après son arrestation. Celle-ci a été diffusée ce mardi 9 avril par ses avocats à Tokyo au Japon. "Quand on essaye d'interroger quelqu'un 8 heures par jour, y compris le soir et la nuit, et que cette personne refuse de parler sans la présence d'un avocat - parce qu'il n'y a pas d'avocat lors d'une garde à vue au Japon -, cela s'appelle une torture", estime l'avocat de la famille.

Selon lui, les enquêteurs du parquet n'ont qu'un but: "faire pression sur lui de façon extrême", tenter "par des méthodes cruelles de le faire plier pour obtenir des aveux".

La France a pour sa part appelé le Japon à respecter la présomption d'innocence et les droits de Carlos Ghosn.

Pots-de-vin à l'université: Felicity Huffman plaide coupable
En effet, certains n'ont pas lésiné sur les moyens et auraient versé des sommes allant jusqu'à 6,5 millions de dollars. Et quid des universités? 33 parents ont été mis en examen pour avoir corrompu des responsables de l'université.


Carlos Ghosn s'exprime déjà depuis trois minutes et il passe désormais aux choses très sérieuses, prononçant enfin le mot-clé: " C'est un complot. "Il y avait la peur que dans la prochaine étape de l'alliance, l'autonomie de Nissan soit menacée", a-t-il indiqué.

En revanche, ses avocats ont décidé de couper un passage de la vidéo ("30-40 secondes") où M. Ghosn citait nommément ceux qui, selon lui, sont à l'origine de ce "complot", "en raison de risques légaux de livrer les identités réelles de personnes", a souligné Me Hironaka. Il a dit refuser "d'imiter les mauvaises méthodes de Nissan et du bureau du procureur qui font fuiter des noms dans la presse". Il dort désormais dans le centre de détention de Kosuge, au nord de la capitale japonaise.

Carlos Ghosn a ensuite terminé son intervention en confiant son "espoir d'avoir droit à un procès équitable". Ce qui n'empêche pas Ghosn de pointer du doigt "certains dirigeants de Nissan", qui "agissent dans leur unique intérêt, par égoïsme".

Jenifer craque après une reprise de Louane en corse — The Voice
Les choix cornéliens ont ému aux larmes la première gagnante de la Star Academy . Cette nouvelle épreuve des K.O. n'a pas non plus convaincu par son concept.


Le Franco-Libano-Brésilien, âgé de 65 ans, est cette fois soupçonné d'avoir transféré des fonds de Nissan à une société "de facto contrôlée par lui", via un distributeur de véhicules du constructeur japonais à l'étranger.

Latest News