Jawad Bendaoud condamné à quatre ans de prison

Fresnes des surveillants veulent empêcher l’extraction de Jawad Bendaoud

Jawad Bendaoud de nouveau condamné à de la prison ferme Sputnik

En première instance, il avait écopé de 6 mois de prison.

Pour son avocat Xavier Nogueras, le procès en appel n'a pas permis d'apporter la preuve nécessaire pour le condamner. Quelque 681 parties civiles en ont fait autant. Deux autres hommes sont jugés à ses côtés: Mohamed Soumah, soupçonné d'avoir joué l'intermédiaire entre Jawad Bendaoud et Hasna Aït Boulahcen, et Youssef Aït Boulahcen, le frère d'Hasna, soupçonné d'avoir été au courant des activités de sa sœur et de ne pas avoir prévenu les autorités.

Life where the US-Mexico border meets the sea
Trump has declared a national emergency to justify redirecting money earmarked for the military to pay for building a wall. Arrests all along the southern border have skyrocketed in recent months. "We are going to do everything we can to help".


Jawad Bendaoud, qui n'a cessé de clamer son innocence, avait été relaxé en première instance en février 2018, alors qu'il encourait six ans de prison. Puis en appel, en décembre dernier, le parquet général avait requis cinq ans de prison contre lui. Il a également écopé d'une interdiction de ses droits civils et civiques pendant 5 ans. "A aucun moment, j'ai pensé que j'allais héberger des mecs qui avaient tué plus de 100 personnes".

Au contraire, Jawad Bendaoud a affirmé lors des deux procès qu'il ne savait pas qu'il louait son squat à des jihadistes. "Même sur le marché parallèle, c'est un tarif d'ami", a-t-elle jugé. "Le djihadisme a offert une morale à la délinquance des cités et les délinquants ont offert des moyens aux djihadistes", avait-elle déclaré lors de son réquisitoire. "Il y avait des trucs louches, mais à aucun moment j'ai tilté", a-t-il martelé. L'avocate générale avait requis la peine maximale (cinq ans de prison, avec mandat de dépôt) contre cet homme de 26 ans, un ambulancier à l'allure soignée. A propos des radicalisés, il a répété: "Moi, je n'ai jamais été dans ce délire-là". "Que je sois condamné ou innocent, ma vie elle est niquée", avait-il notamment hurlé à la barre, à bout de nerf. Ce vendredi, ils ont condamné le "logeur de Daech" à quatre ans de prison pour "recel de malfaiteurs terroristes".

Argentine, la grande décision de Gonzalo Higuain — Chelsea
Ma décision est prise et je pense que c'est la meilleure. "Ces gens peuvent arrêter de se préoccuper pour savoir si je serai appelé ou non.


Dans un dossier distinct, Jawad Bendaoud a été condamné mercredi en appel à un an de prison pour des "menaces de mort" contre une victime des attentats du 13-Novembre.

La cour d'appel a par ailleurs confirmé la condamnation prononcée en premier ressort à l'encontre de Youssef Aït Boulahcen, qui se fait désormais appeler Youssef Assalam, pour les faits de non-dénonciation de crime terroriste commis du 15 au 16 novembre 2015.

La réalisatrice Agnès Varda est morte
En 2017, les Oscars la récompensent pour l'ensemble de sa carrière avec un Oscar d'honneur . Intelligente, vive, douce, spirituelle, rieuse, cocasse, inattendue comme l'est son œuvre.


Latest News