Pas de casse à Paris, heurts en province — "Gilets jaunes"

“Gilets jaunes” acte 18 : les Français désavouent Castaner

Gilets jaunes. Un samedi test pour l’exécutif

Samedi dernier, ils étaient, selon la même source, 32.000 dans l'ensemble du pays.

Quelque 8.300 personnes, dont 3.100 à Paris, étaient mobilisées samedi à 14h pour l'acte 19 du mouvement social des gilets jaunes, selon les estimations du ministère de l'Intérieur régulièrement contestées par les manifestants. D'après le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, cela a "permis de maintenir l'ordre et d'éviter des débordements".

Algérie: un millier d'avocats manifestent à Alger
Le président refuse de céder le pouvoir et le " prolongement " du mandat continue d'être largement rejeté. Des mobilisations à Alger mais aussi dans tout le reste du pays comme à Oran, à Annaba ou en Kabylie.


A Paris, découragés par un imposant quadrillage policier sur les Champs-Elysées, jalonnés de fourgons bleus, les "gilets jaunes" ont préféré défiler dans le calme entre la place Denfert-Rochereau (sud) et la basilique du Sacré-Coeur (nord). Des échauffourées ont éclaté sur la place de la Comédie et se poursuivaient dans le quartier Gambetta. Vers 16H00, les forces de l'ordre ont fait des sommations puis procédé à des tirs nourris de grenades lacrymogènes, alors que des manifestants leur jetaient canettes et bouteilles de bière, a constaté une journaliste de l'AFP. La préfecture attend quelques centaines de personnes tout au plus.

Plus des deux tiers des Français (68 %) désavouent la réaction de l'exécutif, qui a voulu afficher sa "fermeté " en limogeant le préfet de police de Paris, son directeur de cabinet et le directeur de la sécurité publique (DSP) dans la ville. Les contrevenants à ces interdictions de manifester ou de rassemblement s'exposent à une amende portée à 135 euros depuis un décret publié jeudi.

Florida Mail Bomber Cesar Sayoc Pleads Guilty in New York Court
Prosecutors said in court papers the explosives were packed with glass meant to "maximize harm to the defendant's victims". All of the targets had criticized Trump, who had apparently become the focus of Sayoc's intense admiration.


Après avoir ordonné des changements à la tête de la préfecture de Paris, tenue pour responsable des "dysfonctionnements" de l'acte XVIII, l'exécutif a interdit les manifestations dans plusieurs lieux emblématiques à Paris, Nice ou Bordeaux et annoncé le renfort de militaires de la force antiterroriste Sentinelle. En soi, la mesure est techniquement défendable: les soldats seront à l'arrière, dans des positions fixes, normalement pas en contact avec les manifestants, et cela permet de soulager les policiers qui, eux, sont équipés et formés pour intervenir.

L'argument n'a guère convaincu les Gilets jaunes, mobilisés depuis plus de quatre mois contre la politique du gouvernement. Les rassemblements de "gilets jaunes" seront donc interdits "avenue des Champs-Élysées, sur des portions de 100 mètres dans les rues transversales qui y mènent, ainsi que sur le plateau de l'Étoile et dans un périmètre comprenant la présidence de la République et l'Assemblée nationale", a précisé la préfecture de police dans un communiqué.

Cristiano Ronaldo given 20,000 euro fine for Atletico Madrid celebration
In the time since, the Portugal worldwide has explained the reasons for his decision to leave - with Florentino Perez key. Portugal will play Ukraine on March 22 and Serbia on March 25 in Lisbon. "He makes any team better".


On a également demandé aux manifestants de déclarer les rassemblements auxquels ils prévoient participer.

Latest News