La Tunisie demande l'extradition de Belhassen Trabelsi arrêté en France

Tunisie : le beau-frère de Ben Ali mis en examen pour faux et blanchiment à Marseille

Marseille: Le beau-frère de l'ex président tunisien Ben Ali mis en examen pour faux et blanchiment

Les autorités tunisiennes ont lancé une demande d'extradition de Belhassen Trabelsi, gendre de l'ancien président Zine El Abidine Ben Ali en fuite, auprès des autorités françaises qui l'avaient arrêté ces derniers jours, apprend-t-on samedi soir auprès du ministère de la justice.

Belhassen Trabelsi a fui la Tunisie avec des membres de sa famille le 14 janvier 2011, dans la foulée de la révolution de 2011, à bord d'un yacht en Italie avant de rejoindre le Canada.

Israeli Rabbi, Wounded in Palestinian Attack, Dies
Since 2015, Palestinians have killed over 50 Israelis in stabbings, shootings and car-ramming attacks in the West Bank. Still, as Sundays attack shows , the calm was always deceptive, and no security net can stop every attack.


Dans un communiqué transmis à l'AFP, le ministère tunisien de la Justice a de son côté précisé dimanche avoir été alerté par le bureau d'Interpol de Tunis de l'arrestation jeudi en France de Belhassen Trabelsi, poursuivi par la justice tunisienne dans plusieurs affaires de corruption.

Belhassen Trabelsi, beau-frère de l'ex-président tunisien Zine el-Abidine Ben Ali, a été mis en examen pour "faux aggravé et blanchiment en bande organisé" et placé en détention provisoire ce 18 mars à Marseille, d'après l'AFP qui se réfère à une source judiciaire.

Miami Dolphins Robert Quinn visiting Cowboys amid trade talk
The Cowboys used their franchise tag on defensive end DeMarcus Lawrence to pay him $20.5 million for next season. Berry hasn't played much in the last two years because of a ruptured Achilles and a heel injury.


Trabelsi a été interpellé dans le cadre d'une enquête menée par la juridiction inter-régionale spécialisée (Jirs) de Marseille, selon une source proche de l'enquête en France.

Le même ministère ajoute avoir demandé dès vendredi l'extradition de cet homme faisant l'objet "de 17 mandats de recherche en Tunisie et 43 mandats d'amener internationaux", par le biais du ministère tunisien des Affaires étrangères. Débouté à deux reprises de cette demande d'asile, en 2015 et 2016, il se trouvait sur le point d'être expulsé.

Que s'est-il passé à Utrecht — Pays-Bas
Plusieurs blessés sont aussi à déplorer. "Une opération de police majeure est en cours pour arrêter le tireur", a-t-il ajouté. Selon la radio-télévision publique NOS , le suspect avait comparu il y a deux semaines en justice dans une affaire de viol.


Latest News