Un jeu vidéo consacré au viol crée la polémique

Valve décide de retirer le jeu Rape Day de Steam

News jeu Valve décide de retirer le jeu Rape Day de Steam

Le jeu, qui devait être publié par la plateforme Steam, a finalement été retiré.

Onze bébés morts dans une maternité en Tunisie
Cette enquête interne vise aussi à vérifier l'organisation du service concerné en matière d'hygiène et de gestion de sa pharmacie. Il est à rappeler que le ministre de la Santé, Abderraouf Cherif a effectué, ce samedi matin, une visite au dit centre.


Un jeu qui a été validé par Steam on ne sait trop comment, puisque le principe du titre était de se glisser dans la peau d'un tueur et violeur en série pour commettre des méfaits en pleine apocalypse zombie. L'objectif du jeu est de harceler verbalement, tuer et violer des femmes pour progresser.

Une gardienne de la paix accidentellement tuée par un collègue — Paris
Son tir serait accidentel selon les premières éléments de l'enquête, et a eu lieu dans des circonstances qui restent à déterminer. Elle a été confiée à l'Inspection générale de la police nationale ( IGPN ).


Hébergé sur la plateforme Steam, le jeu vidéo Rape Day, " journée du viol", permet aux utilisateurs de se mettre dans la peau d'un violeur dans un univers de zombies.

Switch: Nintendo lance le ParesseVR
Cela se traduira par l'arrivée de 6 nouveaux Toy-Con en carton avec un premier qui sera prévu pour les Lunettes VR. Le Kit VR sera disponible à compter du 12 avril, à un prix qui devrait tourner autour des 80 €.


Sur la plateforme, le développeur du jeu affirmait qu'il s'agit d'une comédie noire destinée aux "4% de la population qui sont des sociopathes". Elle a même donné lieu à de nombreuses pétitions pour l'interdire. 8 000 signatures plus tard, Valve est passé à l'action en annonçant le retrait du titre qui était censé sortir en avril prochain sur la boutique et en libre accès pour tous. "Le contenu de ce jeu est totalement pervers", a-t-elle dit jeudi dans un communiqué. "Il est temps que le gouvernement britannique regarde de près la façon dont les entreprises technologiques et les plateformes de jeux - Steam en particulier - parviennent à (diffuser) sans problème ce genre de stupidités", a-t-elle affirmé dans un communiqué. Seulement, Steam aura mis un peu plus de deux semaines à réagir et à prendre position avant de supprimer le jeu de sa boutique. "Nous respectons le désir des développeurs (de jeux) de s'exprimer, et la mission de Steam est de (les) aider à trouver un public, mais ce développeur a choisi un sujet et une façon de l'illustrer qui rendent cette tâche très difficile pour nous", a indiqué le groupe.

Latest News