Un deuxième patient atteint du VIH en rémission — SIDA

Timothy Ray Brown est connu dans le monde pour être le patient de Berlin

Timothy Ray Brown est connu dans le monde pour être le patient de Berlin

Il a connu une rémission durable du VIH-1, le virus à l'origine du sida, après avoir interrompu son traitement.

Pour la deuxième fois seulement depuis le début de l'épidémie de sida, un patient adulte atteint du VIH, le virus responsable de cette maladie, serait en rémission (depuis dix-neuf mois). Des médecins auraient réussi à empêcher la maladie de se propager via l'implantation de cellules souches issues de donneurs, ayant une mutation génétique rare.

"C'est un résultat qui fait date". "Il est important de réaffirmer que c'est réel et que cela peut être fait", a-t-il déclaré à l'AFP.

Ce "patient de Londres " a été diagnostiqué en 2003 et a suivi une thérapie antirétrovirale (ARV) depuis 2012.

Une transplantation de moelle osseuse n'est pas viable pour guérir.

UEFA Champions League : Damir Skomina arbitre de PSG - Man United
Tuchel? Il a apporté le calme et la sérénité dans la vie quotidienne du PSG . Et la liste des blessés des Red Devils n'en finit plus de s'allonger.


La méthode appliquée au "patient de Londres" a été similaire au premier cas de rémission.

"Ça nous permet, nous chercheurs, d'avancer dans nos connaissances sur ce qu'il faut pour aboutir à une guérison", a ainsi salué Michaela Müller-Trutwin, directrice de recherche à l'Institut Pasteur, interrogée sur RTL.

Près de 37 millions de personnes vivent avec le VIH dans le monde, mais seules 59% d'entre elles bénéficient d'ARV. Près d'un million de personnes meurent chaque année d'affections liées au VIH.

Une nouvelle forme de VIH résistante aux médicaments représente une préoccupation grandissante.

La Société internationale de lutte contre le sida a salué "un moment-clé dans la recherche pour un remède au VIH".

Bangladesh posted 'a massive challenge' with their fightback - Kane Williamson
Mahmudullah battled on and was the second to last wicket to fall, caught by Boult off Southee. Mahmudullah and Sarkar weren't the only batsmen to give New Zealand a fight.


L'équipe de chercheurs ne souhaite pas développer la transplantation de moelle osseuse pour guérir totalement les malades du SIDA, mais elle veut comprendre de quelle façon cette opération a permis au patient de stopper son traitement. Cependant, ajoute The Guardian, "pour les spécialistes, il n'est pas certain que la résistance de la mutation CCR5 au virus soit la seule explication - la réaction du greffon contre l'hôte pourrait avoir été tout aussi décisive".

C'est le remplacement des cellules immunitaires par celles qui n'ont pas le récepteur CCR5 qui semble déterminant pour prévenir la réapparition du VIH après le traitement.

A la suite de sa transplantation de moelle osseuse, le patient a suivi de nouveau une thérapie antirétrovirale sur seize mois avant de l'arrêter.

Des tests réguliers ont confirmé que sa charge virale était indétectable depuis. Le "patient de Berlin" - soigné pour une leucémie -, avait lui subi deux transplantations ainsi qu'une irradiation sur l'ensemble du corps. Le cas de cet homme - surnommé "le patient de Londres" - sera détaillé ce mardi 5 mars lors de la Conférence sur les rétrovirus et les infections opportunistes (CROI), à Seattle (Washington), par le virologue Ravindra Gupta, aujourd'hui à l'université de Cambridge.

Algérie: "Cette candidature est une insulte au peuple" - Monde
Bouteflika, hospitalisé en Suisse il y a plus d'une semaine pour des "examens médicaux périodiques", n'a toujours pas été annoncé. Largement composé de fidèles du chef de l'Etat, le Conseil doit statuer avant le 14 mars, alors que le retour en Algérie de M.


Latest News