Bras de fer aux frontières — Venezuela

Un premier camion d'aide humanitaire passe la frontière à Cucuta en Colombie vers le Venezuela à Cucuta le 23 février 2019

Un premier camion d'aide humanitaire passe la frontière à Cucuta en Colombie vers le Venezuela à Cucuta le 23 février 2019. REUTERS

Sans exclure l'usage de la force, le secrétaire d'État américain Mike Pompeo avait qualifié le dirigeant chaviste de "pire du pire des tyrans" et s'était dit "certain que, grâce aux Vénézuéliens, les jours de Maduro sont comptés". "Maintenant, le temps est venu d'agir pour soutenir les besoins du peuple vénézuélien désespéré".

Le Groupe de Lima, composé de 14 pays majoritairement hostiles au président Maduro, entend décider de mesures face à la crise vénézuélienne, marquée par de nouvelles violences samedi aux frontières avec la Colombie et le Brésil, où reste bloquée l'aide humanitaire envoyée à la demande du chef de l'opposition. Les partisans de l'opposition s'étaient mobilisés samedi pour exiger le passage de l'aide américaine en vivres et médicaments promise par l'opposant Juan Guaido, président par intérim reconnu par une cinquantaine de pays, mais refusée par le président Maduro, qui dénonce une tentative déguisée d'intervention militaire américaine.

"Notre profonde sympathie aux familles de ceux qui sont morts en raison de ces actes criminels. Nous nous rallions à leur demande de justice", a poursuivi Mike Pompeo.

Vingt-trois pays de l'Union européenne reconnaissent Juan Guaido: l'Allemagne, l'Autriche, la Belgique, la Bulgarie, la Croatie, le Danemark, l'Espagne, l'Estonie, la Finlande, la France, la Hongrie, l'Irlande, la Lettonie, la Lituanie, le Luxembourg, Malte, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la République tchèque, la Roumanie, le Royaume-Uni, la Suède. "Et alors qu'on essayait de retrouver notre souffle, ils nous ont tiré dessus", a raconté à l'AFP Edinson Cisneros, blessé au cours d'affrontements sur le pont Francisco de Paula Santander qui relie la ville vénézuélienne d'Ureña à la ville colombienne de Cucuta, et qui est bloqué par les militaires de la Garde nationale bolivarienne (GNB).

Trump accuses Spike Lee of 'racist hit' in Oscars speech
This wasn't the first occasion when Lee has denounced Trump while discussing " BlacKkKlansman ". He later joked, "The ref made the wrong call".


L'opposant n'a pas précisé, quand ni comment, il compte regagner le Venezuela, où il risque d'être arrêté pour avoir violé l'interdiction de sortie décrétée par la justice.

Les camions chargés de produits de première nécessité ont dû rebrousser chemin samedi, face au blocage frontalier qui a dégénéré.

Un des camions transportant l'aide américaine destinée aux opposants de Maduro, s'il est bien passé sur le territoire du Venezuela, n'a pas franchi le poste de douanes.

Le gouvernement colombien, soutien affiché de M. Guaido, a dénoncé des "violations des droits humains".

Tournoi des Six Nations: les Bleus s'imposent face à l'Ecosse
Puis, Yoann Huget (41e) et Grégory Alldritt (78e et 87e) ont en inscrit trois autres. Aidez-nous à améliorer notre site en répondant à notre questionnaire.


" Depuis deux ans, le monde regarde avec inquiétude le Venezuela sombrer dans le chaos sous l'administration du président Nicolas Maduro ", a déclaré Mme Freeland, la semaine dernière, dans un communiqué".

Alors que la tension montait aux frontières, deux marches concurrentes se tenaient à Caracas, l'une en blanc, en soutien à M. Guaido et l'autre, en rouge, pour M. Maduro.

S'exprimant devant des milliers de ses partisans, M. Maduro a annoncé la rupture des relations diplomatiques avec "le gouvernement fasciste de Colombie" et donné 24 heures "à l'ambassadeur et aux consuls" pour quitter le Venezuela en lançant: "Dehors, les oligarques!".

Les Etats-Unis ont affirmé samedi qu'ils vont "passer aux actes" pour soutenir la démocratie au Venezuela tout en qualifiant de "brutes" les forces de sécurité du président Nicolas Maduro qui ont ouvert le feu sur des manifestants. En outre, quatre militaires vénézuéliens ont déserté dans la matinée, après avoir franchi deux ponts frontaliers, selon le service migratoire colombien. Depuis 2015, au moins 2,7 millions de Vénézuéliens ont fui leur pays vers les pays de la région. Mais le président Trump a été clair: "toutes les options sont sur la table", a-t-il ajouté pendant la réunion, qui doit s'achever vers 16h00 (21h00 GMT) avec une déclaration commune.

Olivia Colman's Oscars speech is the most British thing ever
Cooper's only high point was when he performed the track with Gaga in a steamy duet as his partner Irina Shayk looked on. And if it wasn't Grandma, it was Mom. "It would mean a great deal", she added of the possibility of winning an award.


Latest News