Un fourgon pénitentiaire visé par des manifestants à Paris samedi — "Gilets jaunes"

L'acte 13 des Gilets jaunes à Paris

A Paris des véhicules dont un de soldats de Vigipirate incendiés Sputnik

Un pavé dans la vitre.

Les enquêteurs le soupçonnent également d'être impliqué dans des violences à l'encontre des forces de l'ordre, dans l'incendie de la porsche du chef-cuisinier Philippe Etchebest, et dans des dégradations visant d'autres véhicules, un fourgon de l'administration pénitentiaire, non loin des Champs-Elysées, l'un des épicentres habituels de la mobilisation des "gilets jaunes".

Activision Blizzard set to layoff hundreds of employees
The stock underperformed the S&P500 by 22.23%. ( ATVI ) have dropped -30.9% since the company's last earnings report . Goldman Sachs Group assumed coverage on Activision Blizzard in a report on Wednesday, January 30th. (NASDAQ: ATVI ).


Les chiffres du ministère de l'Intérieur montrent une légère baisse du nombre de manifestants cette semaine - la 13e consécutive - par rapport aux 58 600 de la semaine précédente et indiquent que 4 000 manifestants étaient rassemblés à Paris le samedi 9 février, contre 10 500 une semaine auparavant. Un pavé a brisé la vitre arrière latérale droite, passant à quelques centimètres d'un surveillant. Près de l'assemblee nationale, des affrontements ont éclaté. "Le chauffeur a dû effectuer une accélération d'urgence pour éviter un cocktail Molotov qu'un manifestant s'apprêtait semble-t-il à projeter en direction de la vitre explosée", décrit le ministère de la Justice dans un communiqué. Elle a également adressé son soutien aux fonctionnaires, ainsi qu'au chauffeur qui ont su avoir les bons réflexes professionnels.

Parmi ces dernières, 8 ont fait l'objet d'une comparution immédiate et 16 procédures ont été classées sans suite, a indiqué mardi le parquet de Paris. Interrogé, ce parquet a cependant précisé dimanche soir ne pas avoir reçu de plainte et souligné que, au vu de la localisation de l'incident, le parquet de Paris était a priori compétent.

Philippe condamne avec "colère" des actes "répugnants" — Actes antisémites
Dans le détail, 541 actes antisémites ont été recensés en 2018 contre 311 l'année précédente, a précisé le ministère. La justice française a également été saisie.


Sur le parcours de la manifestation, du mobilier urbain et des distributeurs de banques ont été vandalisés et une dizaine de véhicules incendiés, principalement des voitures de luxe mais aussi une voiture de la mission antiterroriste militaire Sentinelle.

Au total, 45 personnes ont été interpellées à Paris et 42 placées en garde à vue, selon les autorités.

Le lapsus d'Edouard Philippe, qui situe Nantes en Bretagne
L'objectif de la négociation avait pour objectif le désenclavement de la région des Pays de la Loire. Une nouvelle bourde à mettre sur le compte du Premier ministre qui les enchaîne . "Ça commence bien.


Latest News