Le maire de Gdansk succombe à ses blessures après son agression — Pologne

Pologne: le maire de Gdansk entre la vie et la mort après avoir été poignard

Le maire de Gdansk Pawel Adamowicz juste avant d’être poignardé dimanche soirPlus

Le maire de la ville polonaise de Gdansk, Pawel Adamowicz, qui a été blessé dimanche au couteau près du cœur lors d'un concert caritatif, est décédé, selon le ministère de la Santé.

Le Parlement européen a observé à Strasbourg (est de la France), au début de sa session, une minute de silence en hommage à Pawel Adamowicz, "victime de la haine".

Israel locates Hezbollah tunnel on Lebanon border
Israel and the United Nations say the tunnels violate a ceasefire resolution made after a 2006 war between Israel and Hezbollah. Netanyahu has vowed to intensify Israeli action in the wake of the United States' withdrawal.


Emmené d'urgence à l'hôpital, Pawel Adamowicz a été opéré durant cinq heures par les médecins de l'établissement hospitalier, sans pouvoir être sauvé, explique l'agence de presse PAP.

Le président du Conseil européen Donald Tusk, le vice-président de la Commission européenne Frans Timmermans, le maire de Londres Sadiq Khan et les responsables politiques polonais ont exprimé leur solidarité avec M. Adamowicz.

Consortium strikes takeover deal for Flybe
Flybe will continue to serve customers and communities across the United Kingdom and Ireland. Flybe , which has 78 planes, will come under the Virgin Atlantic brand "in due course".


Pawel Adamowicz, 53 ans, est mort ce lundi après avoir été grièvement blessé au couteau dimanche soir lors d'une soirée caritative. L'homme est sorti de prison il y a quelques semaines, après avoir purgé plus de cinq ans de détention pour des attaques à main armée contre des banques. "Le manque d'oxygène dans tout l'organisme, les dommages qu'il cause à tous les tissus font qu'il nous faut attendre et garder l'espoir". "C'est une marque de solidarité après ce drame", a dit à l'AFP Wiktor Tyburski, directeur du Centre régional de collecte de sang jouxtant l'hôpital universitaire où le maire est soigné.

L'agression a provoqué un choc en Pologne, pays qui n'a pratiquement pas connu d'incident violent de ce genre depuis la chute du communisme il y a trente ans, hormis l'assassinat par balle à Lodz en 2010 d'un membre du PiS (Droit et Justice, conservateur) par un homme jugé responsable de ses actes.

USA partial government shutdown becomes longest on record
Waiting three weeks would take the negotiations past Trump's State of the Union address later this month. Mark Meadows, R-N.C., a leader of the conservative House Freedom Caucus who speaks to Trump frequently.


Certains commentateurs se demandent si l'attaque de Gdansk a été favorisée par la violence du débat politique entre le PiS aujourd'hui au pouvoir et l'opposition centriste. Avant d'être interpellé sur le podium où il a poignardé M. Adamowicz, cet homme a affirmé avoir été jeté en prison, alors qu'il était innocent, et "torturé" par la PO, soutien de la candidature de M. Adamowicz aux municipales de l'automne dernier. "C'est pourquoi Adamowicz meurt", a-t-il ajouté. Les Polonais s'interrogent aussi sur la sécurité entourant l'événement public, assurée par une société privée. L'enquête ouverte par la police portera aussi sur un badge "médias" à l'aide duquel l'agresseur serait monté sur scène.

Latest News