Philippe annonce une "loi nouvelle" durcissant les sanctions contre "les casseurs"

Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner et le Premier ministre Édouard Philippe le 4 janvier 2019 à l'Élysée

Le Premier ministre veut durcir les sanctions contre ceux qui organisent des manifestations non déclarées et qui "arrivent cagoulés". Ce lundi soir, deux jours après les violences qui ont marqué l'acte 8 de la mobilisation des gilets jaunes, le gouvernement s'active pour afficher sa fermeté.

"Il faut préserver la liberté de manifester en France et il faut sanctionner ceux qui veulent enfreindre ce droit à manifester", a annoncé Édouard Philippe intervenant ce lundi soir sur TF1. Le Premier ministre a pris l'exemple des hooligans interdits dans les stades pour illustrer la nouvelle mesure. "Le gouvernement est favorable à ce que notre loi soit modifiée et à sanctionner ceux qui ne respectent pas cette obligation de déclaration". "Ils", ce sont les casseurs et plus généralement "ceux qui remettent en cause les institutions", a fait savoir le Premier ministre. Actuellement, les citoyens se rendant à un rassemblement encourent pour leur part une amende allant jusqu'à 38 euros. Aujourd'hui, la sanction est une contravention, a rappelé Edouard Philippe souhaitant voir la loi durcir cette sanction en " délit ".

"Édouard Philippe autorise les manifestants à ne plus manifester, sinon ils seront fichés".

Rangers agree deal for Jermain Defoe from Bournemouth
The 36-year-old admitted that he saw three incidents with Morelos, but chose not to punish the Colombian. McCrorie has made 19 appearances this term and has only recently made a consistent run of starts.


Comme l'a fait remarqué un journaliste de La Chaîne parlementaire sur Twitter, un tel dispositif existe déjà. Cela face aux débordements violents du week-end précédent.

"Elle peut être déposée et discutée par l'Assemblée nationale, début février", a affirmé le chef du gouvernement, relevant que le Sénat contrôlé par l'opposition de droite avait voté une "proposition assez analogue" en octobre.

"Nous sommes attachés à l'ordre public et nous avons pris la décision de mobiliser en masse des forces de l'ordre samedi prochain et il y aura de nombreuses interpellations".

Golden Globes 2019: Christian Bale thanks Satan in acceptance speech
I can sink and ruin a perfectly good movie and so-so career in one speech. "So thank you for that advice, my love", he said. The group said it sees Satan as "a symbol of pride, liberty and individualism" and a projection of one's potential.


Par ailleurs, Christophe Castaner a annoncé lundi une future loi d'orientation et de programmation pour la sécurité afin de "fixer la vision à long terme de notre politique de sécurité intérieure".

Le Premier ministre a également annoncé la mobilisation de 80.000 agents de forces de l'ordre samedi 12 janvier, pour l'acte 9 des "gilets jaunes", soit le niveau du dispositif de la mi-décembre. "Nous avions changé la doctrine", a résumé l'homme de Matignon.

Tirant un bilan global de la contestation, Edouard Philippe a précisé que 5.600 personnes ont été placées en garde à vue et quelque 1.000 condamnations ont été prononcées par la justice depuis le début de la mobilisation, le 17 novembre 2018.

Trump to Travel to US-Mexico Border Thursday
Trump, however, now is saying he would agree to a steel barrier instead of a concrete wall he has long vowed to build. The seemingly intractable budget showdown marks the first clash for Trump and Democrats, who now control the House.


Latest News