L'histoire du conflit Canada-Chine — Affaire Huawei

Croquis de deux femmes assises côte à côte dans une salle d’audiences du palais de justice de Vancouver

Cette nuit en Asie : la Chine a-t-elle pris en otage un ressortissant canadien en pleine affaire Huawei ?

Mike Pompeo, qui se montre souvent ferme à l'égard de Pékin, a aussi apporté son soutien à l'allié canadien en jugeant "inacceptable" l'arrestation "illégale" des deux Canadiens en Chine, promettant de "travailler" pour assurer leur "retour".

Les autorités chinoises ne décolèrent pas depuis l'arrestation au Canada le 1er décembre, à la demande des États-Unis, de Meng Wanzhou, directrice financière du géant chinois des télécoms.

La Justice américaine la soupçonne de complicité de fraude pour contourner les sanctions américaines contre l'Iran. Selon le média canadien La Presse, cette demande pourrait prendre des mois, voire des années à être exécutée, mais la dirigeante chinoise encourt plus de 30 ans de prison aux États-Unis. Dès l'arrestation de Meng Wanzhou, Pékin menace Ottawa de "graves conséquences" si elle pas libérée immédiatement et convoque successivement les ambassadeurs du Canada et des États-Unis.

"Il n'y a pas de coïncidence en Chine", a-t-il souligné.

En ce qui concerne Michael Kovrig, Ottawa a indiqué avoir été officiellement informé par télécopie mercredi matin de l'arrestation de l'ex-diplomate, actuellement en congé sans solde et employé par un centre de réflexion, l'International Crisis Group (ICG). Il est spécialiste des questions de politique étrangère et de sécurité, notamment sur la péninsule coréenne.

La police diffuse un appel à témoins pour retrouver le tireur — Attentat
Chérif Chekatt avait été mis en examen pour "apologie du terrorisme", mais un non-lieu été rendu, faute d'éléments probants. Une intervention des polices française et allemande n'a pas permis de retrouver sa trace mercredi matin.


Pour certains experts internationaux, le lien entre l'arrestation de Meng Wanzhou et celle de Michael Kovrig est évident. "Il est clair que le gouvernement chinois veut mettre le maximum de pression sur le gouvernement canadien", a estimé Guy Saint-Jacques, ancien ambassadeur du Canada en Chine. Il n'a plus donné signe de vie depuis son interrogatoire par les autorités chinoises.

L'ICG a fermé son bureau à Pékin après l'adoption en Chine d'une loi sur les ONG, entrée en vigueur en 2017, visant à mieux contrôler les activités des organisations étrangères.

Dans cette affaire déjà tendue, Donald Trump intervient comme un cheveu dans la soupe.

" Tout ce qui est bon pour ce pays, je le ferai", a-t-il déclaré".

Mais Justin Trudeau balaye ces déclarations en réaffirmant l'attachement du Canada à la primauté du droit.

OM : Garcia révèle le nom du gardien contre l’Apollon
Interrogé à l'issu de la rencontre au micro de RMC Sport, Jacques-Henri Eyraud n'a pas cherché à cacher la réalité. Boubacar Kamara, expulsé après 7 minutes de jeu, est le principal responsable de la défaite et prend un 1/10.


Cette mère de quatre enfants devra désormais se plier à plusieurs conditions: verser une caution de 10 millions de dollars (6,5 millions d'euros), rendre ses deux passeports, résider dans l'une de ses deux propriétés de Vancouver ou encore porter un bracelet électronique.

"Le Canada se retrouve coincé dans une guerre technologique sino-américaine", estimait aussi Paul Evans, professeur à l'Université de Colombie-Britannique, dans une tribune dans le quotidien Globe and Mail. Sa première audience d'extradition a été fixée au 6 février.

Dans la journée, le Canada s'inquiète cependant de la disparition d'un autre de ses ressortissants en Chine. "Nous travaillons dur pour déterminer où il se trouve et nous avons également soulevé la question auprès des autorités chinoises", avait affirmé la cheffe de la diplomatie canadienne.

"Pour l'instant, les Canadiens sont seuls au bord d'un précipice, avec un nœud coulant chinois autour du cou et des poignards américains plantés dans le dos", résumait jeudi un éditorial du quotidien torontois National Post.

BFMTV choque ses téléspectateurs et présente ses excuses
Pendant un temps, certains internautes ont pensé que le son provenait de la rue dans laquelle BFMTV tournait son direct. Selon nos informations, une personne aurait d'ores et déjà été suspendue après cet incident.


Latest News