Theresa May annonce son départ avant les prochaines législatives

Theresa May joue son leadership ce mercredi

Theresa May joue son leadership ce mercredi

À ce stade, on ne sait pas dans combien de temps les résultats du vote seront connus.

Dans ce dernier cas de figure, la cheffe du gouvernement a estimé, lors d'une courte allocution devant le 10, Downing Street ce mercredi, que son successeur devrait nécessairement repousser ou annuler l'article 50 du traité européen, dont le déclenchement a fixé le Brexit au 29 mars prochain. Appelés à se prononcer sur le maintien de la dirigeante à la tête du Parti conservateur, 200 députés ont exprimé leur confiance et 117 ont dit ne plus lui faire confiance. Quelques ministres, dont Jeremy Hunt, ministre au Affaires étrangères, Sajid Javid, ministre de l'Intérieur ou Amber Rudd, ministre au Travail et aux Retraites, ont ouvertement apporté ce matin leur soutien à Theresa May.

La solution du backstop, qui prévoit de créer provisoirement un "territoire douanier unique" englobant l'UE et le Royaume-Uni, pour éviter le retour d'une frontière physique entre l'Irlande et l'Irlande du Nord, est rejetée par les conservateurs pro-Brexit comme par l'allié nord-irlandais de Theresa May, le petit parti unioniste DUP.

Allocution d'Emmanuel Macron : carton d'audience pour les chaînes de télévision
Face à la révolte des Gilets jaunes , Emmanuel Macron est sorti de son silence ce lundi 10 décembre. Sur France 2 , 8,27 millions ont suivi l'allocution, soit une part d'audience de 29.2%.


Incapable de rassembler son parti autour de l'accord de sortie de l'Union européenne, conclu fin novembre après 17 mois de difficiles négociations, Theresa May avait décidé lundi de reporter en catastrophe le vote sur cet accord prévu le lendemain au parlement, par crainte d'une probable défaite.

Son collègue à l'Environnement, Michael Gove, qui avait prêché le Brexit pendant la campagne du référendum de juin 2016, a estimé que "personne n'(était) mieux placé pour faire en sorte que nous mettions en oeuvre la volonté du peuple de quitter l'Union européenne".

L'accord de Brexit est vilipendé tant par les "Brexiters" craignant un arrimage permanent du Royaume-Uni à l'UE que par les europhiles espérant encore pouvoir faire marche arrière.

Ahmad : "Le pays hôte sera connu le 9 janvier"
Ahmad laisse entendre que cela ne sera pas évident: " Ils ont demandé la CAN-2019 et 2021, mais ils n'ont pas demandé la CAN-2023. Car, dans la politique, on n'est pas forcé de connaître et comprendre les arcanes de l'organisation d'une grande compétition.


Si une majorité des élus conservateurs votent la défiance, Theresa May sera alors destituée et un nouveau dirigeant devra être élu. Graham Brady, président du "comité 1922", le groupe parlementaire du Parti conservateur, a indiqué que le vote se tiendrait entre 18h et 20h (GMT) à la Chambres des communes.

L'exécutif est également sous la menace du dépôt d'une motion de censure par le Parti travailliste, principale formation d'opposition.

Theresa May arrivera en début d'après-midi au Conseil et passera en fin de journée un énième oral devant les Vingt-Sept pour faire état des blocages observés. L'entretien avec Donald Tusk à Bruxelles a été suivi par une réunion avec le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker et le négociateur de l'UE Michel Barnier.

Macron convainc l'opinion, pas tous les "Gilets jaunes"
Par ailleurs, si le soutien aux Gilets jaunes reste majoritaire, à 66% contre 34%, le sondage montre qu'il faiblit. Par contre les mesures que le chef de l'État français a annoncées sont jugées "satisfaisantes".


Le vote aura lieu dans l'après-midi de ce mercredi 12 décembre.

Latest News