Arrestation de la directrice financière de Huawei : Pékin veut des explications

Meng Wanzhou a été arrêtée le 1er décembre

Meng Wanzhou a été arrêtée le 1er décembre

Plus tôt cette année, le Wall Street Journal révélait que les autorités américaines enquêtaient sur des allégations selon lesquelles Huawei aurait envoyé des produits américains vers l'Iran, violant ainsi les lois et les sanctions américaines sur l'exportation.

Mme Meng doit comparaître vendredi devant un juge canadien qui doit statuer sur sa demande de remise en liberté conditionnelle en attendant son éventuel transfèrement à la justice américaine. "Réagissant très rapidement, la Chine a " protesté avec force " contre cette arrestation et demandé, par la voix de son ambassade au Canada, la libération immédiate de sa ressortissante " n'ayant violé aucune loi américaine ni canadienne ".

"L'arrestation de Meng Wanzhou complique une situation déjà tendue".

Deux avions de l'armée américaine se percutent au large du Japon
Deux appareils militaires américains se sont percutés lors d'une opération de ravitaillement en vol au large du Japon . Un militaire qui se trouvait à bord du chasseur a rapidement été sauvé et se trouve dans un état stable.


Une photo de la directrice financière de Huawei, Meng Wanzhou, affichée dans une boutique de l'entreprise en Chine.

Si les violations des sanctions par Huawei, numéro deux mondial des smartphones, sont avérées, "cela fera comme avec ZTE mais avec encore davantage d'impact vu la taille de Huawei", prévoit Kitty Fok, directrice générale du cabinet IDC (recherche).

Un porte-parole d'Huawei a confirmé l'arrestation indiquant qu'il avait reçu peu d'informations sur les accusations formulée contre Meng Wanzhou, ajoutant qu'il " n'était au courant d'aucun acte répréhensible " de la part de la dirigeante.

Tsonga devrait recevoir une invitation - Fil Info - Open Australie - Tennis
Mais le fait qu'il soit finalement invité explique le choix de Tsonga de ne pas y avoir eu recours. Sa longue absence s'est traduite par une plongée vertigineuse au classement ATP.


La nouvelle de l'arrestation a fait plonger jeudi les Bourses asiatiques, notamment chinoises: Shanghai a chuté à la clôture de 1,68%, Hong Kong de 2,47%.

Cette arrestation est survenue le même jour que le dîner entre Donald Trump et Xi Jinping à Buenos Aires en marge du sommet du G20, à l'issue duquel les présidents américain et chinois se sont engagés à ne pas imposer de nouveaux droits de douane sur les importations et à trouver un accord sur le commerce d'ici à 90 jours.

Reuters n'a pu vérifier la nature exacte des accusations portées contre Meng Wanzhou, qui est la fille de Ren Zhengfei, le fondateur de Huawei Technologies Co. Ltd. Elle avait dû cesser la majeure partie de ses activités, mettant en péril sa survie.

Gluts, price differential: Six things to know about Canada's oil-price gap
On Wednesday, Notley announced Alberta would increase crude-by-rail capacity by an additional 120,000 bdp, starting in late 2019. Saskatchewan Premier Scott Moe said in a statement that the province isn't considering following Alberta's example.


Le ton monte à nouveau entre l'industriel chinois des télécoms Huawei et les États-Unis. La croissance explosive de l'équipementier en télécoms se heurte à la géopolitique, certains pays refusant de le laisser s'installer dans leurs réseaux pour des raisons stratégiques. Parmi les "Five Eyes", l'alliance qui regroupe les services de renseignement du Canada, des Etats-Unis, du Royaume-Uni, de la Nouvelle-Zélande et de l'Australie, seule Ottawa n'a pas encore retiré à Huawei le développement de la 5G sur son sol.

Latest News