Nouvelles scènes de guérilla urbaine sur les Champs-Elysées — Gilets jaunes

Bien décidés à maintenir la pression sur le gouvernement les

Nouvelles scènes de guérilla urbaine sur les Champs-Elysées — Gilets jaunes

Sur l'Arc de Triomphe, une main avait tagué "Les gilets jaunes triompheront". Les forces de l'ordre ont alors répliqué par des tirs de lacrymogène. 2000 policiers et gendarmes de plus avaient également été mobilisés.

Selon la préfecture de police, les différentes manifestations ont réuni 300 gilets jaunes, 100 motards et environ 350 manifestants appelés par la CGT à se mobiliser pour réclamer un changement de la politique du gouvernement. Des touristes éberlués se sont trouvés plongés samedi dans des scènes de guerilla urbaine, entre voitures incendiées et nuages de gaz lacrymogène à Paris. "Certains gilets jaunes se dirigeaient vers les Galeries-Lafayette ou le musée du Louvre". La cheffe de l'opposition d'extrême droite Marine Le Pen a elle aussi parlé d'une "situation insurrectionnelle". Des scènes de chaos et de casse se déroulent dans plusieurs endroits de la capitale. De nombreux manifestants se sont déplacés dans le secteur du Trocadéro où la circulation est en train d'être coupée.

Vers 14h00: On dénombre 122 interpellations et 20 blessés dont 6 parmi les forces de l'ordre. Accompagné du ministre de l'Intérieur Christophe Castaner et du secrétaire d'État Laurent Nuñez, il s'est rendu au pied de la tombe du soldat inconnu, avant d'entrer à l'intérieur du monument, en partie saccagé.

Priyanka Chopra, Nick Jonas jet off to Jodhpur
The Bollywood actress and US-based singer arrived with their families in the Mewar city to bring in their wedding festivities. A source told Harper's Bazaar that the wedding festivities will reportedly start on November 30.


Les manifestants violents, dont la plupart sont masqués tout en portant un gilet jaune, continuent actuellement les dégradations. Soit deux fois moins que la semaine dernière en France. Jean-Luc Mélenchon réagit sur Twitter: "le pouvoir veut un grave incident pour jouer la peur".

Vers 12h40: L'Arc de Triomphe tagé par des "Gilets jaunes". Sous l'arc de Triomphe, on entend La Marseillaise et on lit: "les gilets jaunes triompheront".

Vers 11h45: Matignon annonce que le Premier ministre, Edouard Philippe, se rendra à la préfecture de police à midi à la suite des incidents sur les Champs-Élysées. Un rendez-vous manqué qui illustre les difficultés du gouvernement à nouer un dialogue avec les "gilets jaunes".

Télécoms : la nouvelle Freebox pourrait être dévoilée mardi
C'est la question que l'on se pose depuis plusieurs mois et l'arrivée possible d'une V7 de la fameuse box internet signée Free . En plus de l'affiche que vous voyez ci-dessus, l'invitation précise un énigmatique "Préparez-vous " et c'est tout.


Vers 11h15: Quarante-quatre personnes ont été interpellées à Paris. 1 500 à 1 700 personnes à l'extérieur des Champs-Elysées selon le ministère de l'Intérieur.

Vers 10h30: 700 "Gilets jaunes" remontent la rue de Rivoli. Les Champs-Elysées restent accessibles au public. Selon un dernier bilan, 224 personnes ont été interpellées. Des manifestants avaient tenté de forcer un point de contrôle sur le haut de l'avenue, a-t-on expliqué de source policière.

Boulevard Haussmann, non loin des grands magasins, des personnes cagoulées ont pris à partie des pompiers venus éteindre poubelles et véhicules incendiés, arrachant des vélos libre-service et érigeant des barricades, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Border Patrol Caught a Convicted Murderer From Honduras in the Caravan
According to the memo, it was sent to the Departments of State, Labor, Energy, Transportation, Interior and Justice. Homeland Security said he and the two men he was caught with are being processed for deportation.


Après ces premiers heurts, les manifestants ont reflué vers d'autres quartiers et dans des avenues adjacentes, notamment la prestigieuse avenue Foch où un tractopelle a été incendié et une remorque de chantier renversée. "La volonté affichée et assumée de s'attaquer à nos forces de l'ordre, aux symboles de notre pays, sont une insulte à la République", a estimé Christophe Castaner.

Latest News