Les buralistes vont pouvoir vendre des bitcoins

Illustration

Illustration

En plus d'acheter vos paquets de cigarettes et vos journaux, vous pourrez désormais acheter des Bitcoins chez votre buraliste à partir de janvier 2019.

Pour étudier en France, il va falloir payer (beaucoup) plus cher
A l'étranger la France va créer un fonds pour le développement de ses campus en 2019. Des étudiants devant l'Institut français d'Algérie .


Au final, il s'agit en fait d'une start-up qui a mis en place un partenariat pour vendre des tickets bitcoin via les caisses des buralistes.

Le missionnaire téméraire finit sous les flèches des Sentinelles
Depuis, le gouvernement indien a donc décidé d'interdire à toutes personnes d'approcher l'île dans un périmètre de 5 km. Il se finançait notamment grâce à un partenariat commercial sur Instagram avec une marque de boeuf séché.


Cette nouvelle corde à l'arc des buralistes est le résultat d'un accord entre la plateforme de services numériques Bimedia - avec laquelle travaillent entre 3000 et 4000 buralistes - et Keplerk, une jeune société financière spécialisée sur la vente de cryptomonnaies. De son côté, Europe1 affirme que 3.000 à 4.000 bureaux de tabac seront équipés d'un logiciel permettant de vendre ces coupons dès janvier 2019.Dire que l'argent en espèces trébuchantes et sonnantes est à deux pas de disparaitre au profit du Bitcoin. Ce nouveau service n'a pourtant fait l'objet d'aucun accord avec la Banque de France. Le nombre de bitcoins à l'arrivée sur le compte sera fonction du cours de la cryptomonnaie - calculé en utilisant les taux du marché de différentes Bourses - en vigueur au moment de l'achat chez le buraliste. Les Français pourront acheter du Bitcoin sous forme de 'coupons' d'une valeur comprise entre 50 et 250 euros. "Aucun accord n'est par ailleurs discuté ni envisagé sur le sujet", a indiqué la Banque de France. "Sa valeur et sa forte volatilité ne correspondent à aucun sous-jacent économique et ne sont la responsabilité de personne", a assuré le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, estimant que ceux qui investissent dans le bitcoin le font " à leurs risques et périls ".

Restitution d'œuvres d'art à l'Afrique par la France, le Bénin s'en félicite
Il insiste cependant sur plusieurs conditions comme une information précise sur la provenance des oeuvres. Selon les experts, 85 à 90 % du patrimoine africain serait aujourd'hui hors du continent .


Le prix du bitcoin, la première et principale crypto-monnaie décentralisée, a régulièrement baissé ces derniers mois pour atteindre 4 408 dollars mercredi, loin des 11 000 dollars atteints il y a un an.

Latest News