L'Opep et ses alliés discutent d'une baisse de production

Carburants baisse probable des prix le 16 novembre

New York : Le baril de pétrole a atteint son niveau le plus bas depuis 2015

D'un point de vue technique, il importe que le marché parvienne d'abord à se stabiliser, c'est-à-dire à proposer une bougie japonaise journalière qui vienne rompre avec la série en cours de grands corps baissiers.

Les prix du pétrole remontaient légèrement mercredi en cours d'échanges européens mais les investisseurs se focalisaient sur le déséquilibre du marché, l'Agence internationale de l'Energie (AIE) comme l'Opep prévoyant une offre dépassant la demande en 2019.

La justice et la diplomatie saoudiennes dédouanent le prince héritier — Khashoggi
Selon lui, le chef-adjoint des services saoudiens, le général Ahmed al-Assiri, a ordonné de ramener de gré ou de force Jamal Khashoggi .


En effet, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en janvier a perdu, hier, 1,53 dollar par rapport à la clôture de lundi à 68,59 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres et le baril de light sweet crude a cédé 1,38 dollar à 58,55 dollars dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex). Le contrat de décembre sur le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) regagne 1,1% à 56,30 dollars le baril dans la matinée et le Brent s'adjuge 1,6% à 66,51 dollars. Le cartel doit se réunir le 6 décembre pour déterminer sa politique pour l'année 2019. "La récente révision à la baisse des prévisions de la croissance économique mondiale et les incertitudes associées confirment la pression qui émerge sur la demande actuelle de pétrole observée ces derniers mois", note l'Opep. "On a une combinaison toxique, l'affaiblissement de la demande mondiale et un excès d'offre, qui fait s'effondrer les cours", a expliqué Stephen Innes, analyste chez Oanda, repris par des sites spécialisés.

Pas seulement. En plus du rapport mensuel de l'Opep publié mardi, les marchés pétroliers ont été également influencés par la publication de l'AIE, qui a souligné une hausse des réserves mondiales de brut, en raison de la production abondante des trois géants qui sont l'Arabie Saoudite, la Russie et les Etats-Unis.

Macron et Merkel dévoilent une plaque pour commémorer l'armistice de 1918
Retrouvez toutes les photos de la commémoration du 11 novembre dans notre diaporama. Des propos qui ont visiblement fait plaisir au président américain .


L'Opep réduit ainsi sa prévision de demande mondiale pour le quatrième mois consécutif.

Dans ce contexte, les courtiers ont accordé peu d'importance à un rapport hebdomadaire de l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA) montrant un nouveau bond des stocks américains de brut sur fond de nouveau record dans la production américaine.

Rohingya Repatriation to Myanmar Will Not Begin on Thursday
He said the only condition under which they were prepared to return to Myanmar was if they were given citizenship. The authorities have built two repatriation centers where the refugees will remain until their return to Myanmar.


L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) s'est inquiétée mardi d'une offre excédentaire de brut sur le marché, avec une demande plus faible que prévu, alors que son chef de file saoudien se prépare déjà à réduire sa production.

Latest News