"Une course contre-la-montre" dans les gravats — Effondrement à Marseille

L'immeuble est situé au 94 rue d'Aubagne

L'immeuble est situé au 94 rue d'Aubagne

Après avoir inspecté une partie de l'immense tas de gravats consécutifs à l'effondrement ce lundi matin de deux immeubles de la rue d'Aubagne à Marseille, ce marin-pompier résumait l'état d'esprit des sauveteurs qui avaient mobilisé une centaine d'hommes et des équipes cynophiles à la recherche d'éventuelles victimes. "Toutes les personnes "impactées" par la chute des immeubles doivent se présenter là-bas afin de bénéficier d'une solution de relogement", a précisé Julien Ruas, l'adjoint au maire responsable du Bataillon des marins-pompiers, précisant que les opérations de recherches, qui vont se poursuivre toute la nuit, devraient durer plusieurs jours.

En fin de journée, les pompiers ont provoqué l'effondrement d'un immeuble voisin, qui menaçait de s'écrouler depuis la chute des deux premiers. Elle ajoute qu'elles pourront bénéficier d'une "assistance, d'un accompagnement et d'un peu de réconfort aussi". "Structurellement, les immeubles à Marseille se tiennent les uns avec les autres donc on ne veut pas prendre de risque et on fait évacuer cet ilôt", a expliqué Julien Ruas, adjoint à la mairie.

Sept personnes habitant un des bâtiments étaient " recensées manquantes " lundi soir après l'effondrement dans la matinée de deux immeubles dans le centre-ville de Marseille, a indiqué sur place le président LR de la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur Renaud Muselier.

Floyd Maymeather to fight Japanese kick-boxing star
Japanese promoter the RIZIN Fighting Federation on Monday said rules and the weight class for the bout have not been set. That suggests Mayweather is willing to ditch boxing and try out MMA.


Dans l'autre immeuble, au 65, 9 appartements sur 12 étaient en revanche habités, selon les pompiers.

En copropriété, il avait fait l'objet le 18 octobre "d'une expertise des services compétents qui avait donné lieu à la réalisation de travaux de confortement permettant la réintégration des occupants ", selon la mairie. "L'immeuble n'était pas entretenu, mais il y a dix jours des ouvriers sont venus le consolider".

Un périmètre de sécurité a été mis en place après l'effondrement des deux immeubles le 5 novembre 2018 à Marseille. "L'immeuble s'est effondré d'un bloc en quelques secondes. Je n'ai pas entendu le bruit d'une explosion", a narré à l'AFP Djaffar Nour, qui faisait ses courses à quelques dizaines de mètres. "On l'a entendu crier", a assuré à l'AFP Nacer Sellani, gérant d'une boutique située en face. Deux hommes avaient été filmés sur le trottoir par une caméra de vidéosurveillance juste avant leur écroulement, et n'ont pas été retrouvés.

Khashoggi : deux "nettoyeurs" envoyés pour effacer les preuves, selon la Turquie
Et il s'est dit satisfait de la coopération des autorités saoudiennes pour faire la lumière sur ce crime. Riyad continue toutefois d'affirmer que le prince héritier Mohammed ben Salman n'était pas au courant.


Une enquête a été confiée à la police judiciaire, qui doit déterminer l'origine de la catastrophe, dans ce quartier défavorisé du centre-ville qui compte de nombreux immeubles dégradés voire insalubres, certains aux mains de marchands de sommeil. "Il avait été remis aux normes".

La faute aux fortes pluies?

.

Mais plusieurs représentants de l'opposition ont fait le lien avec l'ampleur du problème du logement indigne à Marseille, notamment dans le centre.

The queen asks Meghan's mom to spend Christmas with the royals
A friend of Meghan Markle's told Harpers Bazaar that "They stayed for five days and it was Prince Charles hosting them". Meghan is very close to her mum.


Sur Twitter, Samia Ghali, sénatrice socialiste du Nord de Marseille, a exprimé son soutien aux pompiers, et taclé la municipalité: "Derrière la carte postale idyllique on mesure une fois de trop les échecs de la politique de l'habitat et du centre ville". Néanmoins, Jean-Luc Mélenchon, député de Marseille, a dénoncé le fait que "ce sont les maisons des pauvres qui tombent, et ce n'est pas un hasard", regrettant "une drôle d'odeur de désinvolture et d'indifférence à la pauvreté ".

Latest News