"Une attaque antisémite horrible" à Pittsburgh

USA : Une fusillade fait 8 morts devant une Synagogue à Pittsburgh en Pennsylvanie

Pluie de réactions internationales après la fusillade meurtrière contre une synagogue aux Etats-Unis

"Au cours de son attaque meurtrière contre les personnes de la synagogue, Bowers a fait des déclarations au sujet du génocide et de son désir de tuer des juifs", a déclaré au cours d'une conférence de presse Scott Brady, procureur général de l'ouest de la Pennsylvanie. "J'ai entendu le président dire qu'il faudrait armer des gardes dans nos synagogues", a-t-il déclaré. Mes pensées vont à toutes les familles. "Nous devons être unis pour vaincre la haine", a réagi peu de temps après Donald Trump, sur Twitter. M. Trump a ordonné que les drapeaux américains soient mis en berne jusqu'au 31 octobre en signe de "respect solennel" pour les victimes.Cela concerne les drapeaux à la Maison Blanche, sur les bâtiments publics, dans les camps militaires, dans les bases navales et sur les navires de guerre.

Il voulait tuer les juifs, des "enfants de Satan" qu'il accusait de soutenir les migrants: les informations qui ont émergé depuis samedi sur le suspect de la tuerie de la synagogue de Pittsburgh brossaient le tableau d'un suprématiste blanc adepte d'armes à feu, mais qui n'était jusque-là jamais passé à l'acte. La fusillade a fait 11 morts, ainsi que 6 blessés, dont quatre policiers. Aucun enfant n'a été tué.

L'Anti-defamation League, grande organisation de lutte contre l'antisémitisme, a affirmé qu'il s'agit de "l'attaque contre la communauté juive la plus meurtrière de l'histoire des Etats-Unis". "C'est vraiment terrible", indique Wendell Hissrich, le directeur de la sécurité publique de Pittsburgh.

Saudi Arabia Now Says Khashoggi's Killing 'Premeditated'
His departure came after he was photographed with Prince Mohammed during a condolence visit. Defense Secretary Jim Mattis said Saturday at an global conference in the Middle East.


L'université Carnegie-Mellon située non loin de la synagogue a fermé ses portes, ses étudiants ont reçu des textos les appelant à rester à l'intérieur, a rapporté une jeune étudiante, contactée par la rédaction de Rezo Nòdwès. Bougie à la main, des dizaines d'habitants de Pittsburgh se sont recueillis, ont constaté des journalistes de l'AFP. "C'est l'une des pires scènes de crime sur laquelle je me sois rendu, et j'ai été sur des accidents d'avion", a-t-il ajouté. Il s'agit de la plus grave attaque antisémite de l'histoire récente des Etats-Unis.

La congrégation Tree of Life a été fondée il y a 150 ans à Pittsburgh.

Inconnu des services de police, il avait une licence d'armes à feu et s'en était procurées au moins six depuis 1996, révèle Rtl.

Priyanka Chopra Basically Wore a Wedding Dress to Her Bridal Shower
After completing the first schedule of her next Hindi film, she is now spending time in NY with her fiancé Nick. In one of the pictures, Nick and Priyanka can be seen cosseted against the cold and twinning in black.


Une qualificatif également utilisé par le Premier ministre canadien Justin Trudeau: "Aujourd'hui les Canadiens sont de tout cœur avec la communauté juive de Pittsburgh, qui a subi une attaque antisémite horrible alors qu'elle priait", a déclaré sur Twitter.

Si le FBI a indiqué que le tireur était inconnu des services de police, plusieurs messages antisémites attribués à Robert Bowers ont été retrouvés en ligne, comme par exemple sur le réseau social Gab.com, prisé par les amateurs de théories conspirationnistes et par l'extrême droite américaine.

Dans les messages retrouvés sur son compte par SITE, structure spécialisée dans la surveillance des organisations extrémistes, le quadragénaire reprochait notamment au président Trump, dont la fille Ivanka s'est convertie au judaïsme, d'être "trop proche des juifs" et d'être "un mondialiste, pas un nationaliste". Il se disait fréquemment déçu par la politique de Donald Trump, qui aurait trahi les espoirs qu'il avait placés en lui.

Marquinhos ne croit pas qu'il y avait besoin de la VAR
Mais ce qui fait enrager les Marseillais en ce lendemain de défaite, c'est la décision de Monsieur Bastien à la 86e minute. Dimanche, l'OM s'est incliné face à son rival de toujours, le PSG (2-0) en clôture de la 11e journée de Ligue 1.


Latest News