Le désespoir des réfugiés honduriens à la frontière — Mexique

Un homme brandissant un drapeau s'agenouille devant des véhicules blindés

Les marcheurs de la faim toujours bloqués à la frontière mexicaine

"La caravane comprend 7233 personnes, dont la plupart ont l'intention de continuer leur marche vers le Nord", a déclaré le porte-parole lors de son point de presse quotidien, en soulignant la nécessité qu'elles soient "traitées avec respect et dignité".

Des milliers de migrants honduriens espèrent toujours que les autorités mexicaines leur ouvrent la voie pour tenter de rejoindre les États-Unis.

Dans un tweet, le président américain s'en est pris à l'armée et la police mexicaine qu'il a accusées d'être "incapables" d'arrêter les milliers de personnes en route vers les États-Unis.

Des milliers de Honduriens ont repris dimanche leur marche vers les Etats-Unis depuis la ville de Ciudad Hidalgo, au sud du Mexique, ont constaté des journalistes de l'AFP sur place.

"Je me sens forte, malgré la température du soleil, ce qui nous inquiète, ce sont les enfants déshydratés", explique à l'AFP Noemi Bobadilla, 39 ans, originaire de San Pedro Sula.

ACLU Vows To Sue Over Trump's Anti-Transgender Plan
About 1.4 million U.S. adults identify as transgender, according to a 2016 estimate by the Williams Institute. The new definitions would state that gender is "unchangeable" and only female and male identities exist.


C'est de cette ville du nord du Honduras que le 13 octobre la caravane de migrants, essentiellement des Honduriens fuyant la violence et la misère dans leur pays, s'est mise en route, après un appel sur les réseaux sociaux. "Quant aux personnes qui sont montées dans des bus et à qui on a promis de les conduire dans des refuges, nous ne savons pas où elles se trouvent", témoigne Flor Cedrel, membre de la fondation d'aide aux migrants Servicio Jesuita a Migrantes.

"Le problème se posera lorsque nous arriverons dans le nord du Mexique" au milieu de l'hiver, dans un mois, craint Jony Fernandez, 48 ans.

Environ 2 000 migrants honduriens, qui faisaient partie de la caravane de migrants tentant de rejoindre illégalement les USA en passant par le Mexique et le Guatemala, ont en fin de compte entamé le chemin de retour vers le Honduras, avec l'aides des autorités guatemaltèques, a confirmé le président du Guatemala, Jimmy Morales. Tous s'exposent au risque d'être arrêtés et expulsés vers leur pays d'origine.

La route à travers le Mexique expose aussi les migrants au risque d'agressions de la part de groupes criminels.

En 2010, 72 d'entre eux avaient été séquestrés par le sanguinaire cartel des Zetas avant d'être assassinés dans l'État de Tamaulipas pour avoir refusé de rejoindre leurs rangs.

These lines for Trump's Houston rally for Ted Cruz are HUGE
The two are set to appear together at a campaign rally in Houston on Monday night. "Beto O'Rourke is highly overrated". I work with the president in delivering on our promises", Cruz said in an interview on ABC News " "This Week".


Le Mexique a aussi indiqué avoir reçu 640 demandes d'asile. Ils ont circulé à pied ou en autobus sur une distance de plusieurs centaines de kilomètres jusqu'à la frontière guatémaltèque.

Le Honduras est l'un des pays les plus violents du monde, avec un taux annuel de 43 homicides pour 100.000 habitants.

Selon l'organisation américaine de défense des droits de l'homme The Washington office on Latin America (Wola), l'aide des États-Unis allouée au Honduras était en baisse l'année dernière.

Le HCR a renforcé ses capacités dans le sud du Mexique, avec notamment 32 personnels à la frontière mexicaine sud, a-t-il dit.

Fantasy Impact of Patriots RB Carted Off — Sony Michel Injury
With the defense being billed as "elite" over the first few weeks of the season, you expected them to win each of them. Kyle Van Noy picked up the football and ran 29 yards for the second special-teams touchdown of the game.


Latest News