Le pasteur américain Brunson remis en liberté — Turquie

Sputnik. Anton Denisov Les vrais enjeux de la fausse crise entre la Turquie et les États-Unis

Sputnik. Anton Denisov Les vrais enjeux de la fausse crise entre la Turquie et les États-Unis

Arrivé à Washington samedi au terme d'une longue détention et après une brève escale en Allemagne, le pasteur Brunson a vivement remercié le président Trump, son administration et de nombreux parlementaires américains qui se sont mobilisés en sa faveur.

Andrew Brunson " sera avec moi dans le Bureau ovale à 14h30, ce sera magnifique de le voir et de le rencontrer", a annoncé Donald Trump sur Twitter.

Genou à terre et la main sur l'épaule du président, il a tenu à dire une prière pour Donald Trump, qui avait fait de sa libération une priorité et peut donc savourer une victoire qui devrait satisfaire la partie évangélique de son électorat, à moins d'un mois d'élections législatives délicates pour son camp républicain. La libération de l'ex-détenu au coeur d'un bras de fer sans précédent entre Washington et Ankara "va conduire à des relations bonnes, voire excellentes, entre les Etats-Unis et la Turquie", a-t-il prédit.

" La décision judiciaire turque a été prise de manière indépendante", lui a répondu le président turc, également sur Twitter.

Federer stunned at Shanghai Masters as Coric makes final
Federer failed to make an impact on Coric's serve, losing the match in straight sets without creating a single break point. Novak to me right now looks like the best player on the planet and looks like the guy who is dominating men's tennis.


Le pasteur américain Andrew Brunson, assigné à résidence en Turquie, a été remis en liberté vendredi, malgré une condamnation à trois ans de prison.

Des accusations rejetées en bloc par cet homme de 50 ans, qui dirigeait une petite église protestante d'Izmir.

Une crise diplomatique provoquée par sa détention entre Ankara et Washington a entrainé un effondrement en août de la livre, la monnaie turque, et mis en lumière les fragilités de l'économique turque.

La chaîne de télévision américaine NBC news, citant deux responsables du gouvernement américain, avait affirmé jeudi que le pasteur Brunson serait libéré aux termes d'un marché entre Ankara et Washington qui s'engagerait en contrepartie à "assouplir la pression économique sur Ankara ".

Haddad prêt à aller "à l'infirmerie" pour débattre avec Bolsonaro — Brésil
Il veut une Amérique grande, moi je veux un Brésil grand', a-t-il ajouté. C'est un Brésil très divisé qui s'est rendu aux urnes, dimanche.


Après cette escalade, les deux camps avaient semblé jouer l'apaisement, donnant l'impression qu'une sortie de crise était négociée en coulisses.

Selon un diplomate occidental, alors que les Turcs sont dans une situation délicate face au risque d'une bataille d'envergure à Idleb, dans le nord-ouest de la Syrie frontalier de la Turquie, les Américains rechignaient à afficher leur soutien diplomatique en attendant la libération du pasteur, de peur de relâcher la pression.

Outre le cas de Brunson, les États-Unis dénoncent aussi l'incarcération de plusieurs Américains en Turquie, dont Serkan Gölge, un scientifique de la Nasa, ainsi que de deux employés turcs de missions diplomatiques américaines.

Cette affaire était venue encore tendre des relations déjà difficiles avec la Turquie notamment à cause du conflit syrien mais aussi de la présence aux Etats-Unis d'un ressortissant turc que M. Erdogan accuse d'avoir fomenté le coup d'Etat manqué de 2016 et dont il demande l'extradition.

Israeli soldiers kill five Palestinians at Gaza border protest
Israel said its troops had shot a group who broke through the fence with a bomb and attacked an army post. In the meantime, the IDF stated that a group of terrorists had attacked an Israeli outpost on the border.


Un autre dossier qui nourrit les tensions entre les deux pays est celui de la banque publique turque Halkbank, dans l'ex-directeur général adjoint Mehmet Hakan Atilla, a été condamné en mai par un tribunal américain à 32 mois de prison après avoir été reconnu coupable de contournement des sanctions américaines contre l'Iran.

Latest News