British Airways ouvre une enquête après un piratage informatique

British Airways lance une enquête après le piratage de 380.000 cartes de paiements en ligne

British Airways dit faire face à un vol de données, 380.000 cartes de paiements concernées

L'attaque s'est déroulée entre le 21 août au soir jusque dans la soirée du 5 septembre, entraînant le vol des données personnelles et financières de clients faisant des réservations sur le site internet et l'application mobile de British Airways.

Les informations des cartes bancaires de quelque 380.000 clients de la compagnie aérienne ont été dérobées après une attaque décrite comme "sophistiquée". "Les clients affectés par le vol de leurs données bancaires vont obtenir une compensation", a annoncé Alex Cruz, le patron de British Airways. Une porte-parole de la Première ministre Theresa May a quant à elle expliqué que " le Centre national de cybersécurité et la NCA (National Crime Agency, agence britannique de lutte contre le crime) travaillent pour mieux comprendre ce qui s'est produit ".

Cleveland Indians praised for shelving Chief Wahoo logo for Toronto series
The Chief Wahoo logo, a racist cartoon of a marginalized people used to sell hats, has been under fire for decades. Petersburg, Fla. on Monday and stay there throughout the remainder of 2018.


La compagnie a ouvert une enquête pour déterminer l'origine de ce piratage qui menace d'entamer la confiance de ses clients, qu'elle a promis vendredi d'indemniser, tout en achetant des pleines pages dans les journaux pour s'excuser.

British Airways n'en est pas à son premier ennui informatique. Certains l'ont découvert sur un réseau social, d'autres ont dit avoir passé des heures au téléphone avec leur banque. Les informations figurant sur leurs passeports, exigées pour tout achat de billet, ne sont en revanche pas concernées, ni les informations sur les vols qui auraient pu permettre aux criminels de savoir quand les personnes se seraient trouvées hors de leur domicile. Dans un communiqué, British Airways expliquait alors que toutes les réservations effectuées entre ces dates avaient pu être compromises. Son titre perdait 3,55 % à 657 pence vendredi vers 11 h 40.

Ex-Trump Campaign Adviser Jailed
He admitted a year ago to lying to the Federal Bureau of Investigation about those contacts. Sessions has claimed he opposed the idea.


En mai 2017, une panne informatique géante, provoquée par un problème d'alimentation électrique, avait également affecté la société, la forçant à annuler 726 vols, soit 28% de ses avions lors des trois jours d'un week-end prolongé.

Patriots players back Nike over Kaepernick advert
Stills, who talks often with Kaepernick, said he senses increasing support for the protesters as their cause is better understood. On Monday, an NFL-appointed arbitrator ruled that Kaepernick had enough evidence to proceed with a legal case against the league.


Latest News