" L'Etat-nation juif " soulève un tollé en Israël !

Ankara fustige la loi israélienne sur

" L'Etat-nation juif " soulève un tollé en Israël !

Cette formulation avait suscité une vague de critiques, notamment du président Reuven Rivlin, du procureur général Avishai Mandelblit et de la délégation de l'UE en Israël en raison de son caractère jugé discriminatoire. En l'absence de Constitution israélienne, les gouvernements et les Parlements successifs ont effectivement été amenés à édicter toute une série de "lois fondamentales" que les tribunaux de toutes instances sont censés interpréter comme l'expression des principes fondamentaux liés à la création et à la pérennité de l'État d'Israël.

Rappelons que le parlement israélien a adopté cette semaine la loi constitutionnelle définissant la nature juive du pays, provoquant une vive protestation de la minorité arabe qui y voit derrière un caractère raciste et une menace de discrimination.

Le Premier ministre Benyamin Netanyahou, qui avait fait de ce texte son cheval de bataille, s'est lui félicité du vote. D'autres attributs de souveraineté, comme le drapeau, l'hymne national ou le calendrier lunaire juif, qui est reconnu comme le calendrier officiel du pays, sont également évoqués dans ce texte.

La loi, qui a été adoptée par 62 voix contre 55, stipule aussi que les implantations juives relèvent de l'intérêt national et proclame Jérusalem - partie orientale comprise de la ville annexée - comme capitale d'Israël.

Le domicile d'Alexandre Benalla perquisitionné samedi
L'ex-chargé de mission à l'Élysée devait se marier ce samedi 21 juillet à la mairie d'Issy-les-Moulineaux, indique M6 Info . Le domicile de ce dernier, situé à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine), a été perquisitionné dans la matinée.


L'article le plus controversé, qui évoquait la possibilité de créer des localités exclusivement réservées aux juifs -ce qui en excluait les citoyens arabes israéliens, qui constituent 17,5 % de la population totale israélienne- a en revanche été amendé. "Elle va perpétuer le statut d'infériorité des Arabes en Israël", l'Etat hébreu agissant comme "un mouvement juif et colonial, qui poursuit la judéisation de la terre", a-t-il fustigé.

Cette loi est "dangereuse et raciste par excellence", a fustigé le secrétaire général de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP) Saëb Erakat sur son compte Twitter, affirmant qu'elle légalisait "officiellement l'apartheid". Enfin, la Turquie a estimé qu'elle "foulait aux pieds" le droit international et les droits des Arabes israéliens.

Et, lors des débats, le député du Likoud -le parti de M. Netanyahu-, Avi Dichter, qui était le rapporteur de la loi, a lancé aux députés arabes: "vous n'étiez pas ici avant nous et vous ne resterez pas ici après nous".

Israël se définit dorénavant comme "l'Etat-nation du peuple juif". Depuis la création de l'État d'Israël en 1948, aucune loi n'avait été votée au sujet de la langue officielle. L'hébreu et l'arabe étaient jusqu'à présent tous les deux considérées comme des langues quasi-officielles, utilisées dans tous les documents étatiques.

Affaire Benalla: des photos révélées contredisent la version de l'Élysée
L'élu de Paris a dénoncé une "tentative de nos oppositions depuis 48 heures d'instrumentaliser cette affaire". Alexandre Benalla est chargé de la sécurité de M.


Les députés arabes au Parlement ont bruyamment exprimé leur indignation après le vote. " J'annonce avec stupéfaction et tristesse la mort de la démocratie ", a déclaré le député Ahmed Tibi.

Jeudi, les Israéliens semblaient partagés sur la nouvelle loi. Cette Loi fondamentale, préparée depuis plus de sept ans par la droite et l'extrême droite israéliennes, officialise de fait les discriminations envers les Israéliens non juifs.

"Le problème est que cette loi tente de changer l'équilibre entre Israël en tant que démocratie et Israël en tant qu'État juif".

Nice recrute un international algérien — Officiel
Après Danilo Barbosa et Christophe Herelle, un autre défenseur débarque sur la Côte d'Azur.il s'agit de Youcef Atal. Il débute sa carrière professionnelle à 19 ans , sous les couleurs du Paradou AC, en D2 algérienne.


Latest News