Le premier procès contre le Roundup s'ouvre aux États-Unis

Des bidons de RoundUp herbicide controversé de Monsanto en vente dans une boutique de Glendale le 19 juin 2018 en CaliforniePlus

Des bidons de RoundUp herbicide controversé de Monsanto en vente dans une boutique de Glendale le 19 juin 2018 en CaliforniePlus

Monsanto, dont la ligne de défense est de réfuter l'existence de lien de cause à effet entre l'utilisation du Round Up et le développement du cancer, risque des millions de dommages et intérêts dans ce dossier.

Dewayne Johnson est tombé malade après avoir vaporisé du Roundup, deux fois par semaine en moyenne, et ce pendant plus de deux ans, de 2012 à 2014, lorsqu'il entretenait les jardins du district scolaire de Benicia (à l'est de San Francisco). Saisi par Dewayne Johnson, un citoyen américain atteint d'un cancer en phase terminale, le tribunal de San Francisco va devoir déterminer si le Round Up est un produit hautement cancérigène et si la société qui le produit, Monsanto, a volontairement caché le danger que représente le glyphosate pour un être humain.

Ce procès s'est ouvert en juin dernier lors de la désignation officielle du juge en charge de l'affaire puis s'est poursuivi pendant un mois à travers une série d'audiences techniques. Les avocats du plaignant n'ont pas encore fixé les sommes qu'ils comptent demander mais ont évoqué un "jugement à plusieurs millions de dollars".

England vs Croatia preview: A miracle of a semifinal
The first to speak to the fans was the team's chief coach Stanislav Cherchesov who thanked all those who had supported the team. It was the plucky South Americans' second World Cup title, with the first coming on home soil in the inaugural edition in 1930.


"Monsanto a utilisé tous les moyens à sa disposition pour effrayer les scientifiques et s'opposer aux chercheurs", a accusé Me Wisner en affirmant que Monsanto avait tout fait pour dissimuler le lien entre son produit et les risques de cancer.

"Cela n'a pas causé (le) cancer" de Dewayne Johnson, affirmait ainsi une des avocates de la firme.

Pendant ce procès, "vous verrez beaucoup de données et de science", relève-t-elle aussi, soulignant qu'il y a eu "des études qui ont suivi pendant des années et des années des gens qui ont utilisé ces produits", sans conclure qu'ils provoquaient des cancers. Mais "si M. Johnson gagne ce procès, ce sera un énorme coup porté à l'industrie des pesticides toute entière", ajoute Mme Wells.

Three Key Battles that will decide the second semi-final clash
Anyway we won and the staff made this big thing about my lucky socks, saying I had to wear them next game. England semi-final dominates the front and back pages of the United Kingdom newspapers this morning.


Le jury devra faire face à des études contradictoires sur le caractère cancérigène du glyphosate et des avis opposés de différentes agences de santé. "Légalement, il est extrêmement difficile de rendre une entreprise responsable de cas spécifiques de cancer ou autres maladies liées aux pesticides", a concédé Linda Wells, de l'ONG anti-pesticides Pesticide Action Network North America, auprès de l'AFP.

Contrairement à l'agence fédérale américaine de protection de l'environnement (EPA), la Californie, où se trouve San Francisco, a placé le glyphosate sur la liste des produits cancérigènes. Et dans cet Etat, tout fabricant ayant connaissance du caractère cancérigène certain ou suspecté d'un produit doit obligatoirement le faire figurer sur l'emballage.

En 2015, le glyphosate est classé "cancérigène probable" par le CIRC (Centre internation de recherche sur le cancer). Après la décision de l'Union européenne en novembre de renouveler la licence de l'herbicide pour cinq ans, le gouvernement français s'est engagé à cesser d'utiliser cette substance pour les principaux usages d'ici trois ans.

Trump lashes out at North Atlantic Treaty Organisation allies calling for increase in defence spending
I don't think it is fair to the United States, so we're going to have to do something because we're not going to put up with it. He's also badgering allies to meet a 2 percent target that only five of the 29 members now meet.


Latest News