En tournée au Moyen-Orient, le prince William arrive lundi en Israël

En tournée au Moyen-Orient, le prince William arrive lundi en Israël

En tournée au Moyen-Orient, le prince William arrive lundi en Israël

Le séjour sera principalement axé sur les nouvelles technologies, particulièrement développées en Israël, et les projets de coexistence mis en place dans l'Etat hébreu.

Arrivé de Jordanie lundi soir, le duc de Cambridge, 36 ans, a commencé son séjour sous le signe du recueillement au mémorial Yad Vashem de Jérusalem.

Passage quasiment obligé pour tout officiel venant en Israël, le mémorial dédié à l'extermination de six millions de juifs pendant la Seconde Guerre mondiale " m'en a appris beaucoup plus que je ne croyais savoir sur les véritables horreurs " subies par les juifs, a-t-il dit peu après quand il a été reçu par le président israélien Reuven Rivlin.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a déclaré: "Nous avons été ravis d'accueillir le prince William lors de cette visite royale qui a été la premiere officiel de la royauté des ressortissants britanniques". Arborant une kippa, il a déposé une gerbe et ravivé la flamme dans le Hall du souvenir, où un choeur d'enfants a entonné le chant "Eli, Eli", inspiré d'un poème de 1942. Il a salué le courage de ceux qui ont aidé les juifs.

Le prince William clôturera sa visite à Jérusalem le jeudi 28 juin en se rendant sur le Mont des Oliviers.

Black Panther Wins Best Movie at BET Awards
Jordan recited Killmonger's iconic line from " Black Panther " following praise from Jamie Foxx . The BET Awards 2018 took place at the Microsoft Theater in Los Angeles, on Sunday.


" Le fait que ma propre arrière grand-mère soit l'une de ces Justes parmi les nations est un honneur pour moi ".

Il se rendra également sur la tombe de son arrière-grand-mère paternelle, la princesse Alice, et visitera l'église Sainte-Marie-Madeleine.

Il doit rencontrer le président palestinien Mahmoud Abbas mercredi, à Ramallah, en Cisjordanie occupée, avant de rencontrer des jeunes Palestiniens et réfugiés.

Les services du prince au palais de Kensington insistent sur le fait que le déplacement en Jordanie, en Israël et dans les Territoires palestiniens sera dénué de message politique. La visite vise à aller au-devant des populations, de leur jeunesse, de leur culture et de leurs forces d'innovation, disent-ils.

"Le prince William n'a pas pu voir le match de l'Angleterre en direct et il a alors évité de trouver le score toute la journée".

Messi et l'Argentine au bord du précipice — Hors Jeu
Sous pression, les hommes de Sampaoli poussaient encore et encore, mais butaient sur le bloc défensif des Nigerians . Même le fantasque Diego Maradona , volontiers libre de ton sur l'actualité de l'Albiceleste , veut aider l'équipe.


L'exercice est délicat, dans une période sensible.

Mais, a-t-il ajouté plus sérieusement, " je sais que vous allez rencontrer le président Abbas.

La décision du président américain Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme la capitale d'Israël reste en travers de la gorge des Palestiniens et l'inauguration de l'ambassade des États-Unis dans la ville en mai a coïncidé avec un bain de sang dans la bande de Gaza, territoire palestinien sous blocus.

Avant même l'arrivée du prince William, un couac diplomatique avait déjà été provoqué par un 'détail' s'étant glissé dans l'agenda de ce dernier: l'itinéraire royal ayant mentionné Jérusalem comme faisant partie des "territoires palestiniens occupés".

L'annexion de Jérusalem-Est par Israël n'a jamais été reconnue par la communauté internationale, qui considère Jérusalem-Est comme territoire occupé. D'autres membres de la famille royale ont effectué des visites officielles en Israël par le passé.

Migrants : l'Europe désunie à Bruxelles
Autant de propositions qui seront sur la table ce dimanche 24 juin lors du sommet de Bruxelles, auquel ne participeront donc pas les pays de Visegrad.


Latest News